À partir de combien de traitements sans succès pouvons-nous le considérer comme un cas d’échec d’implantation récurrent ?

L’échec d’implantation à répétition peut être défini actuellement comme l’absence d’implantation après deux cycles consécutifs de FIV, d’ICSI ou de cycles de transfert embryonnaire cyopréservés, avec un nombre total minimum de 4 embryons transferts les jours +2 ou +3 ou deux embryons au stade de blastocyste, compte tenu du fait que les embryons soient de bonne qualité avec un développement embryonnaire approprié. (selon Polanski et. al. 2014*) *Polanski LT, Baumgarten MN, Quenby S, Brosens J, Campbell BK, Raine-Fenning NJ. What exactly do we mean by 'recurrent implantation failure'? A systematic review and opinion. Reprod Biomed Online. 2014 Apr;28(4):409-23.

 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?