Traitements de stérilité pour les Témoins de Jéhovah 0

La stérilité est une maladie qui affecte chaque jour plus de couples et les Témoins de Jéhovah ne font pas exception.

À l’Institut Bernabeu, nous respectons scrupuleusement les différentes convictions religieuses pour personnaliser les traitements et les techniques de procréation médicalement assistée et nous avons développé un programme spécifique pour les Témoins.

L’utilisation de sang ou de dérivés est interdite: eh bien, nous voulons vous informer qu’aucun de ces produits n’est utilisé dans aucun de nos traitements.

En se concentrant sur la PMA, les traitements ont été évalués selon le point de vue des Témoins de Jéhovah et nous avons individué deux points qui seraient contradictoires:

La destruction des embryons surnuméraires des traitements et le don de sperme.

Génération des seuls embryons nécessaires

Le premier de ces conflits est en contradiction avec le point de vue de la Bible. Selon lequel la vie commence au moment de la fécondation, selon laquelle la destruction d’un embryon est considérée comme un avortement et donc interdite.

La façon de résoudre cette question est très simple: En cours de fécondation in vitro (FIV), on ne génère que le nombre d’embryons que le couple décide.

Solutions qui permettent l’utilisation exclusive de sperme paternel

Deuxièmement, le don de sperme n’est pas autorisé car le sperme d’un homme ne doit pas être utilisé pour inséminer une autre femme que la sienne. Actuellement, et en raison des progrès de l’andrologie, la grande majorité des problèmes de fertilité qui affectent un homme peuvent être résolus sans avoir à recourir au don de sperme. Ce qui permet à la paternité de respecter les normes de la doctrine.

La masturbation pour obtenir l’échantillon de sperme n’est pas acceptée par tous les patients, mais nous avons d’autres alternatives, comme les rapports sexuels avec un préservatif perforé et sans spermicides, pour l’obtenir. Une autre possibilité est l’aspiration de sperme du testicule, qui est obtenue sans intervention chirurgicale.

Pour tout ce qui précède, il est clair qu’un couple de témoins peut avoir ses enfants sans infliger ses commandements.

Rafael Bernabeu, Directeur médical de l’Institut Bernabeu

You can arrange an

Rate this post