Donneuse d’ovules

Un acte anonyme, volontaire et altruiste pour aider d’autres personnes qui veulent être parents.

Donneuse d’ovules
  • Vous souhaitez recevoir plus d'informations ?

    Nous vous conseillons sans engagement

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Votre solidarité permettra aux couples qui ont des problèmes de stérilité de réaliser leur rêve d’être parents.  Si vous cherchez des garanties, à l’Instituto Bernabeu vous trouverez le meilleur traitement et des bonnes installations. 

Quelles sont les conditions pour être donneuse ?

Conformément à la loi espagnole, les conditions pour être donneuse d’ovules sont :

  • Être âgée entre 18-33 ans.
  • Indice de masse corporelle appropriée.
  • Jouir d’une bonne santé physique et mentale.
  • Ne pas souffrir de maladies héréditaires ou infectieuses qui peuvent se transmettre à la descendance.
  • Compromis et responsabilité.

Avant du don d’ovules

Après nous contacter par courrier électronique en fournissant vos coordonnées afin d’être informée ou par téléphone au numéro +34 965 50 40 00, nous vous proposerons d’avoir un rendez-vous pendant lequel, afin de garantir la qualité du don et de respecter les conditions établies par la loi espagnole, nous réaliserons :

  • Une évaluation psychologique par une psychologue.
  • Une évaluation du dossier médical personnel et familial réalisé par un gynécologue spécialisé en fertilité, ainsi qu’un examen physique et gynécologique afin de garantir un bon état de santé et d’écarter le transfert de pathologies gynécologiques.
  • Études chromosomiques et génétiques pour détecter la possible présence de plus de 600 maladies autosomiques récessives et depuis l’année 2020 l’étude de 2306 gènes liés à plus de 3000 maladies héréditaires (TCG: le test de compatibilité génétique plus complet) et analyse général (groupe sanguin et Rh, sérologies de la syphilis, hépatite B et C, VIH et examens de coagulation) et MST (les maladies sexuellement transmissibles plus fréquentes).

Qui peut bénéficier de votre aide ?

Grâce au don d’ovules vous pouvez aider des femmes :

  • Qui n’ont pas d’ovaires ou ils ne fonctionnent pas à cause d’une maladie ou de l’âge.
  • Dont les ovules n’ont pas de la qualité suffisante pour remporter une grossesse évolutive.
  • Dont les ovules pourraient transmettre à la descendance des maladies génétiques.

Conformément à la loi

Une compensation financière de dédommagement pourra être fixée exclusivement pour les gênes physiques et les frais de déplacement et professionnels, conformément aux dispositions établies dans la législation en vigueur.

  • Conformément à la loi 14/2006 du 26 mai sur les techniques de reproduction humaine assistée, le don est un processus entièrement anonyme, libre, volontaire, informé et non rémunéré à partir d’un contrat officiel et confidentiel conclu entre le donneur et le centre autorisé.
  • Et conformément au Décret-loi Royal 9/2014 du 4 juillet, qui fixe les normes de qualité et de sécurité pour le don, l’obtention, l’évaluation, le traitement, la préservation, le stockage et la distribution des cellules et des tissus humains, son Art. 3 – Gratuité et caractère non lucratif stipule que :
    • Le don de cellules et tissus sera dans tous les cas volontaire et altruiste. Le donneur ou toute autre personne physique ou morale ne pourront recevoir aucune contrepartie financière ou rémunération.
    • Les donneurs vivants de cellules ou tissus pourront recevoir une compensation de l’institution responsable de l’extraction, qui se limitera rigoureusement à couvrir les frais et les inconvénients dérivés de leur obtention à titre d’indemnités, de restitution de revenus financiers perdus ou assimilés.

La législation espagnole statue ; l’anonymat est toujours garanti. C’est-à-dire : ils ne pourront pas connaître votre identité, ni vous l’identité des membres de la nouvelle famille. Pour cela, l’Instituto Bernabeu met en place le « Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et la Loi Organique 3/2018, de Protection des Données Personnelles Personales et de garantie des droits numériques (LOPDGDD) » et prévoit la législation du « registre national de donneurs pour la reproduction assistée (SIRHA) ».

Toute image d’une personne qui pourrait être montrée sur ce site associée au don de gamètes est fictive et purement illustrative.

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19