FORUM BLOG

Qu’est-ce qu’une banque d’embryons?

Qu’est-ce qu’une banque d’embryons?

L’un des événements les plus importants dans l’histoire de la médecine de la reproduction fut sans aucun doute la capacité de cryoconserver avec succès des ovocytes (ovules) et des embryons. À l’heure actuelle, la technique de congélation choisie la plus répandue dans les laboratoires de Fécondation in Vitro du monde entier est la vitrification. La mise en œuvre d’un programme de cryoconservation efficace est fondamentale pour toute Unité de Reproduction. Nous le savons bien au sein de l’Institut Bernabeu et c’est pourquoi nous avons depuis nos débuts un solide programme de vitrification associé à une banque d’ovocytes et d’embryons coordonnée par nos embryologues qualifiés.

Qu’est-ce qu’une banque d’embryons? Quelle est l’utilité d’avoir une banque d’embryons ?

La banque est un lieu où sont déposés les embryons pour leur garde et leur entretien après avoir été vitrifiés dans le laboratoire de FIV. La possession d’une banque d’embryons est capitale pour plusieurs motifs :

  • Elle permet de cryoconserver les embryons de bonne qualité excédentaires des couples qui ont suivi un traitement de procréation assistée, dans le but de les utiliser dans une nouvelle tentative si la grossesse ne se produit pas avec le transfert ou dans le futur pour accroître la famille et compléter leur projet de reproduction.
  • Elle permet de conserver les embryons qui ont été biopsiés dans l’attente du diagnostic génétique préimplantatoire DGP / PGT.
  • Elle nous permet de conserver l’embryon sans limite temporelle dans le cas où nous serions contraints de retarder le transfert embryonnaire pour diverses raisons :
    • Progestérone élevée avant le transfert,
    • Diagnostic d’un endomètre inadapté pour nicher l’embryon ou pour
    • tout motif personnel des patientes qui obligerait à différer le transfert.

Quelles conditions doivent remplir les cliniques qui gèrent des banques d’embryons?

Une fois les embryons vitrifiés, ils sont stockés dans des réservoirs d’azote liquide à une température de -196ºC. Il faut savoir que la durée pendant laquelle ils vont demeurer en conservation ne conditionnera pas leur potentiel postérieur.

La sécurité dans une banque d’embryons est primordiale. Pour ce motif, ces conditions de stockage suivent un contrôle de monitorisation rigoureux de la température.

La banque d’embryons doit également comprendre un système de traçabilité solide permettant de localiser rapidement leur emplacement et d’identifier parfaitement et clairement chaque échantillon. Cette identification est doublement vérifiée grâce à deux plates-formes informatiques indépendantes évitant une éventuelle erreur humaine dans l’une des deux vérifications. Ces actions visent à obtenir une sécurité et tranquillité totale aussi bien pour l’équipe impliquée dans la gestion de la banque que pour les patientes.

Que précise la loi espagnole sur les embryons qui ne seraient pas transférés dans un traitement de fertilité? Quelles sont les destinations des embryons congelés?

Conformément à la législation espagnole, il existe quatre destinations possibles que les patientes peuvent choisir pour leurs embryons cryoconservés :

  1. Pour un usage personnel (la patiente prendra en charge leur garde).
  2. Les destiner à la recherche.
  3. En faire don à d’autres patientes (embryoadoption).
  4. Leur destruction.

La condition indispensable pour conserver des embryons est dans tous les cas la signature d’un consentement éclairé des patientes. Elles seront ainsi informées des aspects techniques de la conservation et donneront leur consentement aux conditions dans lesquelles leurs embryons seront conservés jusqu’à une future utilisation, un futur don ou leur destruction.

Que stipule la loi italienne sur les embryons congelés?

La législation italienne précise que si une partenaire ou une patiente ne souhaite pas poursuivre la cryoconservation de ses embryons, ces derniers seront déclarés en « état d’abandon », ce qui signifie qu’il n’existe aucune volonté qu’ils demeurent dans ces conditions, bien qu’ils le resteront de cette façon et qu’ils n’appartiendront juridiquement plus à une personne. En conséquence, ils ne pourront ni être donnés, ni être destinés à la recherche et ni être détruits.

De même, si une partenaire (mariée ou pacsée) se sépare ou que l’une des deux venait à décéder, tous les embryons qu’elles ont autrefois générés seront déclarés en « état d’abandon ».

Les autorités sanitaires italiennes travaillent actuellement sur la création d’une importante banque rassemblant tous les embryons qualifiés en « état d’abandon », pour ainsi résoudre le problème de stockage de ces embryons.

Comment se produit le transfert des embryons d’une clinique à une autre?

Les partenaires ou les patientes qui souhaitent transférer leurs embryons d’une clinique à une autre pour différents motifs sont de plus en plus nombreuses. Dans ces cas, la partenaire ou la patiente devra :

  1. Signer l’autorisation de transfert dans le centre d’origine.
  2.  Les deux centres de fertilité doivent avoir un contrat de collaboration en vigueur prévoyant le transfert et les responsabilités dérivées de ce dernier.
  3.  Le transport doit être effectué par des sociétés légalement autorisées.
  4. La société de transport devra également veiller à la manipulation correcte des conteneurs. Les réservoirs sont préparés pour maintenir la température dans le rang adapté (-196ºC) pendant plusieurs jours et sont monitorisés avec des sondes de température ou des data loggers.

La clinique d’origine et la clinique de réception des embryons doivent faciliter le processus aux patientes, car un usage correct de la banque des embryons aura une répercussion positive à la fois sur les patientes et sur les professionnels impliqués.

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19