ADOPTION D’EMBRYON. DON D’EMBRYON

Une alternative de reproduction simple, économique et donnant d’excellents résultats. Elle consiste à adopter un embryon, qui, lorsqu’il est transféré à la future mère, donne lieu à une grossesse

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?

ADOPTION D’EMBRYON. DON D’EMBRYON

Qu’est-ce que l’adoption d’embryon?

Cela consiste en l’adoption d’un embryon (qui est le résultat de l’union d’un ovule et d’un spermatozoïde), qui est transféré à l’utérus de la patiente adoptive pour obtenir une grossesse, offrant la possibilité aux patientes de profiter de la grossesse, de l’accouchement, l’allaitement et l’éducation du bébé.


Les embryons sont issus de traitements de double don (ovules et spermatozoïdes) ou de couples qui se sont soumis à des traitements de reproduction assistée et qui, une fois qu’ils ont pu être parents, décident de donner leurs embryons qui sont congelés, afin d’aider d’autres personnes à former une famille.

ADOPTION D’EMBRYON. DON D’EMBRYON

Dans quels cas l’adoption d’embryons est-elle indiquée?

  • Lorsque l’on souhaite suivre un traitement de reproduction plus simple.
  • Lorsque d’autres traitements de reproduction ont échoué.


ADOPTION D’EMBRYON. DON D’EMBRYON

Comment se réalise l’adoption d’embryon?

Il s’agit d’une procédure dans laquelle sont introduits dans la cavité utérine, un ou plusieurs embryons, issus de la banque des embryons.


L’adoption d’embryons fonctionne sans liste d’attente et comme les embryons sont cryoconservés, seule une préparation endométriale de la patiente réceptrice est nécessaire, ainsi que la décongélation et le transfert de l’embryon ce même jour. Le traitement pour la préparation de l’utérus est très simple et consiste à l’administration de comprimés oraux ou patches cutanés d’œstrogènes jusqu’au transfert, et plus tard des ovules vaginaux de progestérone. Habituellement seul un contrôle échographique préalable est nécessaire, ce qui réduit le nombre de consultations et donc le coût économique. On fait coïncider le début du traitement hormonal avec la menstruation de la femme (naturel ou artificiel en cas d’absence de règles) et on réalise un contrôle échographique de la croissance endométriale (couche interne de l’utérus où seront implantés les embryons) pour calculer le moment du transfert des embryons.

Conscients des éventuelles altérations émotionnelles associées au traitement de don d’embryon, avant de commencer ce traitement nous vous proposons, si vous le souhaitez, une séance de psychologie de soutien afin d’affronter le cycle en étant préparé au niveau émotionnel, sans coût supplémentaire.

 

Avantages de l’adoption d’embryons ou du don d’embryons

Les techniques avancées de cryoconservation permettent de congeler les embryons jusqu’au moment de leur transfert dans l’utérus maternel. Ce processus offre la possibilité pour la femme qui ne peut pas être mère à partir de ses ovules, que ce soit pour des motifs d’âge, de maladies gynécologiques ou héréditaires, du fait qu’elle ait une faible réserve ovarienne, qu’elle ait eu des fausses-couches à répétitions, des échecs d’implantation ou qu’elle ne soit pas parvenue à tomber enceinte avec d’autres techniques, ainsi qu’aux femmes souhaitant enfanter sans partenaire, de profiter de la grossesse, l’accouchement, l’allaitement et l’éducation de son enfant.

Il n’y a pas de liste d’attente et c’est anonyme

C’est un processus rapide pour lequel il n’y a pas de liste d’attente. Le don d’embryon consiste à donner des embryons de bonne qualité qui sont issus des traitements de reproduction assistée d’autres couples qui sont parvenus à la grossesse ou sont le fruit d’un double don de gamètes (ovule et spermatozoïde). Le don est anonyme selon la Loi et on cherche la plus grande compatibilité avec le partenaire quand au groupe sanguin, RH et phénotype.

Sûreté et efficacité : exclure plus de 600 maladies

Lorsque les embryons sont issus d’un double don, on peut être tranquille et compter sur la rigueur des tests auxquels sont soumis l’ensemble de nos donneurs de gamètes avant d’être acceptés :

  • De stricts contrôles gynécologiques, physiques et de santé (on recherche dans leur dossier des antécédents personnels et familiaux de maladies neurologiques et psychiatriques, maladies endocriniennes, digestives, oncologiques, des pathologies sanguines, etc.).
  • Un Contrôle psychologique de la part d’une psychologue clinique durant lequel cette dernière évalue le développement social et psychologique.
  • Un Screening des maladies génétiques et infectieuses :
    • TCG : analyse des 600 maladies héréditaires les plus habituelles.
    • Caryotype, fibrose kystique, thalassémie, X fragile.
    • Maladies à transmission sexuelle et sérologies.

Traitement plus simple et efficace chez les patients ayant des problèmes de reproductions

L’adoption d’embryons est le traitement le plus simple et généralement les couples optent pour ce dernier lorsque les autres ont échoué. Dans de nombreux cas, c’est l’opportunité pour la femme de devenir mère, si elle souffre de pathologies telles que l’échec ovarien prématuré, la ménopause ou qu’il n’y a pas de réponse à la stimulation ovarienne ou bien dans le cas où c’est l’homme qui souffre de problèmes de fertilité. Il s’agit également d’une option pour les femmes qui souhaitent affronter la maternité en solitaire, les couples de lesbiennes et toutes les personnes qui souhaitent adopter mais également profiter de l’ensemble du processus de la grossesse.

Une préparation plus simple pour la femme

Le traitement est personnalisé en fonction des caractéristiques de chaque circonstance. La préparation de la patiente est plus simple et pratique, et dans la majorité des cas, aucune stimulation hormonale n’est nécessaire, sauf dans les cas des femmes proches de la ménopause ou en pleine ménopause. Si elles ont la menstruation, on démarre avec une préparation de l’endomètre et on leur fournit des patches d’œstrogènes ou des comprimés oraux ainsi que des ovules vaginaux de progestérone pour le préparer. Lorsque l’endomètre a atteint la phase idéale, on procède à la décongélation des embryons et ces derniers sont transférés à l’utérus maternel. On transfère habituellement un seul embryon puisque le taux de succès de nos laboratoires dépasse les 50 % et on évite ainsi le risque d’une grossesse multiple.

Moins de consultations, moins de médicaments, plus économique et un taux de réussite supérieur.

Le nombre de consultations est inférieur que dans le cas d’autres traitements car généralement, seul un contrôle échographique préalable est nécessaire. La quantité de médicaments nécessaire est également réduite. Et avec tous ces avantages, le coût est également réduit et les résultats sont satisfaisants puisque le taux de succès dépasse les 50 %.

 

POURCENTAGE DE GROSSESSE POSITIVE DANS LE TRAITEMENT D’ADOPTION D’EMBRYONS CONGELES

57%
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?