FORUM BLOG

Qu’est-ce que la cervicite ? Causes, symptômes, diagnostic et traitement

Qu’est-ce que la cervicite ? Causes, symptômes, diagnostic et traitement

La cervicite est une inflammation du col de l’utérus. Deux causes peuvent en être à l’origine : elle peut être d’origine infectieuse -le motif le plus courant- ou non infectieuse.

Origine de la cervicite

  • La cause infectieuse de cervicite la plus courante est la Chlamydia trachomatis, suivie du Neisseria gonorrhea. D’autres causes incluent également le virus de l’herpès simple (VHS), la Trichomonas vaginalis et la Mycoplasma genitalium. Elles sont toutes des infections sexuellement transmissibles. Aucun pathogène n’est souvent identifié. 

Comme dans toutes les MST (maladies sexuellement transmissibles), les rapports sexuels sans protection et/ou avec de multiples partenaires sexuels facilitent son développement.

  • Les causes non infectieuses comprennent :
    • L’irritation produite par un diaphragme, un pessaire ou tout autre dispositif se logeant au fond du vagin,
    • Des allergies telles qu’au latex des préservatifs, aux spermicides, etc.
    • L’exposition à d’autres substances chimiques.
  • Les cervicites ont également été associées à :
    • La présence d’altérations hormonales (déséquilibre entre les œstrogènes et les gestagènes) et
    • Avec la vaginose bactérienne, une surcroissance exagérée de bactéries à l’intérieur du vagin.

Symptômes de la cervicite ou inflammation du col de l’utérus

Les infections cervicales peuvent produire les symptômes ci-dessous :

  • Saignement vaginal entre les menstruations ou au terme d’une relation sexuelle.
  • Émission de flux abondant et malodorant.
  • Douleur en ayant des relations sexuelles (dyspareunie).
  • Sensation de malaise ou de plénitude dans la partie basse de l’abdomen.
  • Envies fréquentes d’uriner.

De nombreuses patientes atteintes d’une infection du cervix ne présentent aucun symptôme (asymptomatique). Dans ces cas, l’infection peut se propager vers l’intérieur de l’utérus et peut occasionner une occlusion des trompes de Fallope, et donc des problèmes de stérilité, ainsi que le développement d’une maladie inflammatoire pelvienne.

L’infection chez les femmes enceintes peut affecter l’enfant.

Diagnostic des infections cervicales

Le diagnostic d’une cervicite requiert une inspection du cervix (col de l’utérus), situé à la fin du vagin, et une évaluation de la présence d’une exsudation de liquide entre le mucus et le pus, d’une couleur jaunâtre, qui doit être transmise au laboratoire pour une analyse microbiologique.

La cervicite est bien entendu contagieuse, compte tenu qu’elle est dans la plupart des cas une maladie sexuellement transmissible.

Traitement de la cervicite

Le traitement de la cervicite est habituellement basé sur la prescription médicale d’antibiotiques. Si la maladie est chronique, elle peut exiger l’application d’ovules, voire la réalisation d’autres procédures comme la cautérisation.

Tout au long du traitement, les experts conseillent aux femmes de maintenir une bonne hygiène intime et de s’abstenir d’avoir des relations sexuelles.

En général, pour traiter la cervicite, dans l’attente du résultat des analyses microbiologiques, un traitement antibiotique par voie orale contre l’infection à la Chlamydia et au gonocoque est habituellement prescrit.

Les partenaires sexuels de la patiente doivent être analysés et traités en conséquence.

Dr. Paolo Cirillo gynécologue de l’Instituto Bernabeu

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19