fbpx

Actualité

L’Institut Bernabeu étudie le séquençage de l’exome et les tests génétiques préalables à l’implantation de l’embryon pour détecter des malformations fœtales récurrentes inexplicables

08-07-2021

L’Institut Bernabeu étudie le séquençage de l’exome et les tests génétiques préalables à l’implantation de l’embryon pour détecter des malformations fœtales récurrentes inexplicables

L’Institut Bernabeu a présenté à la conférence internationale ESHRE 2021  de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie une étude qui avait pour but de montrer comment le séquençage de l’exome chez des patientes atteintes de malformations fœtales récurrentes inexplicables, combinées à l’analyse génétique préimplantatoire pour la détection de maladies monogéniques  (PGT-M), pourrait conduire à un nouveau-né sain.  

Les malformations dans le fœtus représentent 3% des nouveau-nés. Parmi les causes qui les provoquent se trouvent les anomalies chromosomiques, l’exposition à des substances toxiques ou à des agents externes auxquels la mère est exposée et les infections. Des études récentes ont démontré que plusieurs maladies monogéniques sont associées à des anomalies fœtales. À l’heure actuelle, le séquençage de l’exome est utilisé pour détecter des mutations génétiques et il est devenu un outil utile pour trouver la cause génétique des anomalies fœtales.

L’investigation a étudié un couple non consanguin avec des malformations fœtales récurrentes et inexplicables qui avait deux fœtus malformés avec les mêmes anomalies congénitales : hydrocéphalie, agénésie du vermis cérébelleux, hypoplasie cérébelleuse et cisterna magna agrandie. Le séquençage de l’exome s’est réalisé en utilisant TrusightOne (Illumina®).

Une nouvelle mutation pathogénique homozygote c.641 C> T (p.Ala214Val) a été trouvé dans le gène FVLCR2. Les parents étaient porteurs hétérozygotes qui ont révélé que le variant détecté suivait un modèle autosomique récessif. Les mutations dans ce gène sont associées à des défauts du système nerveux central du fœtus. Ce trouble est diagnostiqué prénatalement et il est létal. Des PGT-M ont été utilisés pour sélectionner un embryon sain et un bébé sain est né. Le séquençage de l’exome combiné à un PGT-M peut aider les couples avec des malformations fœtales récurrentes à avoir des nouveau-nés sains.

Exome sequencing and preimplantation genetic testing for unexplained recurrent foetal malformations

E. García-Hernández, R. Morales, B. Lledó, J.A. Ortiz, A. Turienzo, F. Lozano, A. Fuentes, J. Ll. Aparicio, A. Bernabeu, R. Bernabeu

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19