En quoi la cœliaquie affecte-elle la grossesse? - Instituto Bernabeu

La maladie cœliaque, également connu comme la cœliaquie est une intolérance au gluten, qui est une protéine d’origine végétale qui est présente dans les céréales comme le blé, l’épeautre, kamut, entre autres 1  2.

L’ Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît cette maladie comme maladie chronique car ce sont principalement des personnes génétiquement prédisposées qui en souffrent. Elle se caractérise par une réaction inflammatoire de l’intestin grêle, après avoir ingéré des aliments comportant du gluten, ce qui rend la digestion et l’absorption de nutriments difficiles.  

La cœliaquie peut affecter la fertilité, particulièrement chez les femmes. Elles peuvent présenter une proportion plus élevée de ménarches tardives, c’est-à-dire de retard des premières règles, des problèmes pour tomber enceintes et dans certains cas une ménopause précoce.  Les problèmes d’absorption de nutriments qui se produisent à cause de la coeliquie peuvent entraîner une anémie, une malnutrition, des déficits en vitamines, une perte de poids, des cycles menstruels irréguliers, des absences de menstruations et dans certains des échecs ovariens prématurés, ce qui pourra affecter directement votre capacité fertile.   

Si vous êtes cœliaque et vous êtes enceinte, vous devez suivre un régime équilibré, qui tienne compte de la situation spéciale de la grossesse. Selon la Fédération des Associations de Cœliaques d’Espagne, la future maman doit suivre une alimentation riche en nutriments et exempte de gluten, prescrite correctement par un nutritionniste. De cette manière, nous éviterons des déficits nutritionnels et une mauvaise nutrition aussi bien pour la mère que pour le futur bébé.

Les femmes enceintes qui sont cœliaques peuvent consommer une grande variété de céréales qui ne contiennent pas de gluten comme le riz, le maïs, le blé Sarrazin, les pseudos céréales comme la quinoa et bien sûr les légumineuses. Ces dernières sont essentielles dans le régime de la maman cœliaque car elles apportent des hydrates de carbones et des protéines de haute qualité.

Le régime sans gluten n’a aucune répercussion négative sur la croissance et le développement fœtal, ni postérieurement dans la composition du lait maternel chez les femmes qui allaitent.

La maladie cœliaque se développe chez 1 à 2 % de la population générale avec une prévalence plus élevée chez les femmes en âge fertile, mais elle peut également toucher les hommes et peut parfois conditionner des altérations de la qualité du sperme qui peuvent alors être résolues avec un régime adéquat exempt de gluten 3. Pour cela, les hommes atteints de maladie cœliaque doivent également soigner leur alimentation afin de garantir la meilleur qualité séminale possible lorsqu’ils souhaitent une descendance.

D’un autre côté, la maladie cœliaque non traitée, augmente le risque de fausses-couches spontanées, d’accouchements prématurés et détériore la croissance fœtale avec un poids faible à la naissance et un retard de la croissance intra-utérine 1 4. Par conséquent, une détection précoce et une alimentation correcte sont essentielles pour améliorer ces symptômes et obtenir une grossesse sûre.

1.Ogborn AD. Pregnancy in patients with coeliac disease. Br JObstet Gynaecol 1975; 82: 293-296.

2.Rodriguez Sáez L. Enfermedad celiaca. Sistema Nacional de Salud.34, Nº 2/2010.

3.Farthing MJ, Edwards CR, Rees LH, Dawson AM. Male gonadal function in coeliac disease: 1. Sexual dysfunction, infertility, and semen quality. Gut 1982; 23: 608-614.

4.Hugh James Freeman. (2010). Reproductive chages associated with celiac disease. World Journal of Gastroenterology 16(46):5810-5814.

Alicia López, nutritionniste de l’Instituto Bernabeu.

You can arrange an

Rate this post