Est-il possible de connaître l’identité des donneuses d’embryons ?

La Loi espagnole 14/2006 établit l’anonymat du/de la donneur (euse) et de la réceptrice afin de garantir la confidentialité de son identité.  De la même manière, les donneurs (euses) n’ont pas droit à connaître l’identité de l’enfant né. Il n’existe pas non plus la possibilité pour l’enfant né à partir de ces techniques de connaître l’identité du/de la donneur (euse). Cependant, nous pouvons vous offrir de données de santé remarquables sur la donneuse pour le correct développement de la grossesse, comme par exemple son âge.

 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?