Transfert d’embryons en cycle naturel ou substitué : avantages et inconvénients 0Le transfert des embryons à l’utérus maternel est le moment le plus important de tout traitement de reproduction assistée. Son transfert ne peut pas être une chose laissée au hasard. Nous devons nous appuyer sur un endomètre réceptif qui permet la nidification de l’embryon.

La préparation de l’endomètre peut être réalisée à l’aide de médicaments (estrogènes) pour simuler le comportement utérin que réalise la nature (cycle substitué ou artificiel) ou bien le réaliser au moment biologique le plus adéquat après l’ovulation –transfert en cycle naturel-.

Parfois le transfert embryonnaire est réalisé au cours du même cycle que la réalisation de la fécondation in vitro, ce qui garantit, dans la majorité des cas, que l’endomètre est également préparé pour le transfert.

Nos dernières lignes de recherches ont démontré qu’il convient parfois de ne pas transférer les embryons durant ce même cycle, mais plutôt de les congeler pour les transférer dans un cycle postérieur, en gagnant ainsi en réceptivité endométriale puisque l’on évite l’impact pharmacologique des hormones de stimulation sur l’endomètre et en améliorant le taux de grossesse. Cette nouvelle alternative de différer le transfert est de plus en plus indiquée.

Nous avons aussi besoin de faire un contrôle endométrial dans le cas de transfert d’embryons cryoconservés.

Fondamentalement il y a deux formes pour parvenir à cette préparation endométriale :

1. TRANSFERT D’EMBRYONS EN CYCLE NATUREL :

Il est indiqué chez des patientes normo-ovulatoires, c’est à dire, celles qui ont des cycles menstruels réguliers étant donné que leur ovaire sera capable de préparer l’endomètre de forme naturelle tel qu’il se prépare chaque mois pour accueillir la grossesse potentielle. Pour cela, pas besoin de traitement hormonal. 1 à 2 contrôles échographiques sont réalisés à compter du 10-12ème jour du cycle, et ponctuellement une analyse d’urine et lorsqu’un endomètre adéquat est observé, le transfert est programmé.

Quels sont les avantages du transfert d’embryons dans un cycle naturel ?

N’ayant pas besoin de médicaments :

  • Il s’agit d’une bonne option pour les patientes chez lesquelles le traitement avec des estrogènes est contrindiqué ou pas bien toléré.
  • Il est plus facile à supporter au niveau émotionnel car il n’est pas nécessaire de prolonger les médicaments durant les premiers mois de grossesse.
  • Cela suppose une économie puisqu’on élimine le besoin d’estrogènes.
  • Il est plus naturel puisqu’il coïncide avec le cycle biologique de la femme.

Quels sont les inconvénients du transfert d’embryons dans un cycle naturel ?

  • Uniquement indiqué chez des patientes ayant une fonction ovarienne et des cycles réguliers.
  • Il requiert une plus grande flexibilité en terme de dates de la part de la patiente pour permettre la réalisation des échographies, ainsi que pour programmer le transfert juste le jour J pour l’implantation
  • Il augmente la probabilité d’annulation en raison d’une ovulation précoce.

2. TRANSFERT D’EMBRYONS EN CYCLE SUBSTITUÉ PAR DE MÉDICAMENTS :

Il est indiqué chez les patientes anovulatoires ayant des cycles irréguliers ou sans fonction ovarienne. Il pourrait également s’utiliser chez des patientes normo-ovulatoires.

Avec la menstruation la patiente commence à administrer des œstrogènes et au bout de 10 à 12 jours est réalisée une échographie pour évaluer le développement de l’endomètre. Une fois que ce dernier présente des conditions adéquates, le transfert embryonnaire est programmé, et est réalisé après que la patiente ait reçu autant de jours de progestérone que le nombre de jours de développement de l’embryon à développer.

Quels sont les avantages du transfert de embryons dans un cycle substitué?

Le transfert lors d’un cycle substitué permet une plus grande flexibilité pour la patiente lors de la réalisation des contrôles échographiques et la programmation du transfert, pouvant adapter le moment sans que cela n’affecte l’implantation embryonnaire.

Quels sont les inconvénients du transfert d’embryons en un cycle substitué ?

  • Il requiert une plus forte administration de médicaments.
  • Il augmente le coût économique puisqu’il faut acheter les médicaments pour les premiers mois de gestation.
  • Il augmente l’anxiété chez la patiente requérant l’administration périodique de médicament.

You can arrange an

Transfert d’embryons en cycle naturel ou substitué : avantages et inconvénients
Rate this post