Transfert embryonnaire : en quoi consiste-t-il ? Qu'est-ce que je ne dois pas oublier pour qu'il se passe avec succès ?

Il consiste à introduire l’embryon ou les embryons qui proviennent de la FIV à l’intérieur de l’utérus. Le transfert d'embryons est réalisé à travers du col cervical, c’est-à-dire, un orifice naturel et il ne requise pas de piqûres ou de manœuvres ennuyeuses. Les dérangements que le processus provoque ne sont pas plus forts que la prise d’une cytologie de révision gynécologique routinière. Pendant la réalisation du transfert, il est convenable que la vessie  de l’urine soit « pleine », parce que cela améliorera la position de l’utérus et nous proportionnera une claire vision échographique afin de guider le transfert et de faciliter le processus. Par conséquent, nous conseillons de ne pas uriner un temps avant le transfert.  

 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?