Est-ce que le don d’ovules affectera postérieurement ma fertilité ou ma réponse ovarienne ?

Non, parce que ces traitements récoltent des ovules qui ont été destinés à se perdre d’une façon naturelle. C’est-à-dire, l’ovaire a autour de 400.000 ovules au moment de la puberté et seulement 400 de ces ovules (0,1%) seront ovulés tous les mois tout au long de votre vie, tandis que les ovules restants sont dégradés sans être maturés et ovulés par l’ovaire.

 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?