FORUM BLOG

Qu’est-ce que le Drilling ovarien?

Le drilling ovarien est un traitement indiqué pour instaurer l’ovulation spontanée chez des patientes qui souffrent du Syndrome d’Ovaire Polykystique.

Le Syndrome d’Ovaire Polykystique (SOP) est un trouble fréquent, qui peut produite une série de signes et symptômes chez les femmes qui en souffrent. Une des caractéristiques les plus importantes est que 50 % des patientes qui présentent une diminution des cycles ovulatoires voire d’une absence d’ovulation (anovulation), circonstance qui génère de grandes difficultés pour parvenir à la gestation. Parfois y sont associés d’autres symptômes comme l’excès d’androgènes, comme l’augmentation de la pilosité corporelle, l’acné, l’obésité et une prédisposition à souffrir de maladies métaboliques comme le Diabète mellitus.  

Un style de vie saine et les médicaments inducteurs de l’ ovulation (comme le citrate de clomifène) sont la base du traitement, mais un pourcentage non négligeable de femmes (de 15 à 50 %), sont résistantes à cette ligne thérapeutique; et elles sont alors obligées d’avoir recours à des techniques plus complexes et coûteuses, afin de parvenir à la gestation, comme par exemple la Fécondation In Vitro.

Ce groupe de patientes, chez lesquelles on n’obtient pas l’ovulation avec le traitement médical bénéficieront du drilling ovarien, afin de tenter une grossesse spontanée avant d’avoir recours à un traitement de reproduction assistée.

En quoi consiste?

Le drilling consiste à réaliser de multiples perforations sur la superficie de l’ovaire, dans le but de diminuer le volume de ce dernier et de favoriser la sélection d’un follicule ovulatoire et la libération de l’ovule.  Ce traitement a démontré qu’il permettait de réinstaurer l’ovulation chez un grand nombre de patientes, en plus d’améliorer la symptomatologie liée au SOP.

Traditionnellement, cette technique requiert de la chirurgie (résections d’une partie de l’ovaire, ou perforation à l’aide d’un bistouri électrique par laparoscopie). Cependant, à l’heure actuelle, nous sommes capables d’obtenir un effet similaire de manière non invasive, à travers la ponction-aspiration des follicules de chaque ovaire par voie transvaginale avec une aiguille fine, toujours par vision échographique, et sans besoin d’utiliser d’énergie thermique sur ces derniers. La procédure est indolore, puisqu’elle se pratique sous sédation légère, et ne requiert pas d’admission hospitalière ni de points de suture. En plus, nous éviterions ainsi les complications qui sont liées au drilling chirurgical, comme l’apparition des adhérences pelviennes ou les complications dérivées de l’anesthésie générale.

Après avoir réalisé cette procédure, nous ferons le suivi des patientes pour vérifier l’existence de l’ovulation spontanée et nous recommanderons le moment idéal auquel le couple doit maintenir des relations sexuelles. Dans les cas où l’ovulation ou la grossesse n’auraient pas lieu malgré ces traitements, nous pourrons toujours avoir recours à des techniques de reproduction assistée comme la Fécondation In Vitro.

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ:

Dre. Ana Fuentes, gynécologue à l’Instituto Bernabeu.

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19