Actualité

L’utilisation de barrières naturelles pour sélectionner des spermatozoïdes dans une ICSI améliore le développement et la qualité des embryons

22-07-2022

L’utilisation de barrières naturelles pour sélectionner des spermatozoïdes dans une ICSI améliore le développement et la qualité des embryons

Une étude d’Instituto Bernabeu a analysé l’efficacité de l’utilisation de barrières naturelles lors de la sélection du spermatozoïde. Au cours d’une ICSI, injection intracytoplasmique du spermatozoïde, toutes les barrières naturelles sont évitées pour sélectionner le gamète masculin le plus compétent. Un aspect qui peut affecter le développement de l’embryon et la probabilité de grossesse. La sélection du plus approprié est donc cruciale. Le travail de recherche d’Instituto Bernabeu intitulé The use of cumulus cells (CCs) to select spermatozoa for intracytoplasmic sperm injection improves blastocyst development and quality, orienté en ce sens, a été sélectionné pour une présentation orale lors du congrès de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE).

L’étude souligne que les cellules du cumulus (CCs) jouent, de façon naturelle, un rôle important dans la sélection des spermatozoïdes, car seuls les spermatozoïdes qui passent par celles-ci pourront féconder l’ovocyte. Plusieurs études ont démontré que les spermatozoïdes capables de traverser des CCs possèdent une meilleure morphologie, une plus grande intégrité de la chromatine et un plus faible taux de fragmentation.

Grâce à ces données préalables, l’objectif du travail scientifique d’Instituto Bernabeu était d’étudier l’impact de la sélection des spermatozoïdes à travers des CCs dans le développement embryonnaire. Un total de 996 ovocytes en métaphase II ont ainsi été randomisés dans deux groupes. Dans le groupe de contrôle, l’ICSI a été réalisée avec des spermatozoïdes sélectionnées par des gradients de densité conventionnels. Dans le groupe d’étude, les ovocytes ont été microinjectés avec des spermatozoïdes sélectionnés via des CCs.

Les résultats de l’étude ont montré un plus grand pourcentage de formation de blastocystes et une meilleure qualité embryonnaire dans le groupe d’étude. Les transferts réalisés ont été analysés et un taux plus élevé de grossesse clinique a été observé dans le groupe d’étude. Cette donnée devrait être confirmée par de futures études. Les conclusions de cette étude révèlent donc que les cellules du cumulus peuvent sélectionner des spermatozoïdes plus compétents pour l’ICSI.

The use of cumulus cells (CCS) to select spermatozoa for intracytoplasmic sperm injection improves blastocyst development and quality

L. Martí, J. Ten, M. Herreros, N. Díaz, A. Rodríguez-Arnedo, J. Guerrero, J.A. Ortiz, A. Bernabeu, R. Bernabeu

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19