Actualité

L’Institut Bernabeu étudie si les mutations dans le gène qui métabolise l’acide folique affectent l’embryon

09-09-2021

L’Institut Bernabeu étudie si les mutations dans le gène qui métabolise l’acide folique affectent l’embryon

L’Institut Bernabeu a réalisé une étude sur l’effet de deux mutations dans le gène dans lequel est impliqué le métabolisme de l’acide folique. Il a été démontré que sa déficience peut être associée à des problèmes de reproduction. Les chercheurs partent de la base que les deux mutations les plus étudiées du gène méthylènetétrahydrofolique réductase (MTHFR), C677T et A1298C sont associées à l’infertilité, à l’avortement et aux problèmes pendant la grossesse. De récents travaux les associent également aux altérations chromosomiques dans les embryons.

La clinique a développé une étude exhaustive à laquelle y ont participé 77 patientes soumises à un cycle de FIV dans lequel l’analyse chromosomique des embryons (PGT-A) a été réalisée. Dans leurs conclusions, les chercheurs de l’Institut Bernabeu ont signalé que les mutations C677T et A1298C dans le gène MTHFR ne semblaient pas associées à des anomalies chromosomiques dans les embryons ni à de plus mauvais résultats des cycles FIV, comme l’implantation, la perte de la grossesse et de la grossesse en cours.

Cette étude a été publiée par le magazine scientifique Systems Biology in Reproductive Medicine.

Methylenetetrahydrofolate reductase gene polymorphisms are not associated with embryo chromosomal abnormalities and IVF outcomes

R. Morales, B. Lledó, JA. Ortiz, A. Cascales, H. Codina, A. Rodríguez-Arnedo, J.LL. Aparicio, A. Bernabeu, R. Bernabeu

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19