Pharmacogénétique pour le traitement de la faible réponse ovarienne 0

L’application de la pharmacogénétique à la stimulation ovarienne profitera particulièrement aux femmes ayant une faible réponse ovarienne.

Qu’est-ce que la pharmacogénétique?

Il existe de nombreuses variables qui peuvent modifier les effets que les médicaments produisent chez chaque personne et parmi elles se trouvent des facteurs génétiques. Ces dernières années, il est apparu clairement que le profil génétique des patients permet d’expliquer les différences de réponse aux médicaments qui existent entre différents individus. La discipline qui étudie le lien entre la génétique et la diversité des réponses aux médicaments s’appelle la pharmacogénétique.

Médecine de la reproduction et pharmacogénétique

Dans les cycles de FIV, les patientes subissent une stimulation ovarienne et reçoivent des gonadotrophines pour cela. Cette famille de médicaments (hormones) est capable de favoriser la croissance des follicules des ovaires. Chez de nombreuses patientes, la réponse aux gonadotrophines n’est pas optimale malgré le fait d’avoir reçu une dose standard.

L’un des défis auxquels nous avons été confrontés dans le domaine de la médecine de la reproduction a été de développer de nouveaux tests diagnostiques permettant de personnaliser le protocole de stimulation en fonction de la génétique de la patiente, de manière à optimiser individuellement la dose et le type de gonadotrophine à administrer.

IBGenFIV: Pharmacogénétique à l’Instituto Bernabeu

Au Département de génétique et de biologie moléculaire de l’Instituto Bernabeu, nous avons identifié et caractérisé des variantes génétiques associées à la réponse à la stimulation ovarienne. Ces variantes génétiques correspondent à des modifications du code génétique qui modifient le comportement de la patiente envers les gonadotrophines. Ces modifications sont produites dans des gènes qui sont importants dans la croissance et la maturation des ovocytes, tels que les récepteurs des hormones FSH, les androgènes, les œstrogènes et l’hormone anti-mulllérienne (AMH). IBGenFIV est un test diagnostique réalisé par nos patients avant de débuter le cycle de FIV pour connaître le profil génétique sur lequel baser la conception du meilleur protocole de stimulation.

Réponse ovarienne faible

IBGenFIV est une stratégie pharmacogénétique particulièrement pertinente pour les patientes ayant une faible réserve ovarienne et / ou une réponse aux cycles de FIV précédents. Ces patientes peuvent bénéficier de la pharmacogénétique pour obtenir un plus grand nombre d’ovocytes matures et augmenter les chances d’obtenir une grossesse progressive. Après avoir réalisé ce test diagnostique, le gynécologue pourra indiquer le protocole de stimulation le plus adapté après analyse du profil génétique de la patiente.

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ:


Dr José A. Ortiz biologiste moléculaire  auprès de l’Instituto Bernabeu Biotech

You can arrange an

Rate this post