L’Instituto Bernabeu présente trois recherches scientifiques au congrès d’infertilité de la FFER en France

  • 13-09-2018

L’Instituto Bernabeu présente trois recherches scientifiques au Congrès de la Fédération Française des Études de la Reproduction (FFER) qui se tient dans la localité française de Lyon du 12 au 14 septembre. La rencontre rassemble plus de 600 professionnels du monde entier qui vont échanger des nouveautés en matière de fertilité et reproduction.

Le comité scientifique des journées a sélectionné pour sa présentation orale la recherche de l’Instituto Bernabeu « Analyse exhaustive de l’ADN mitochondrial et sa corrélation avec les résultats dans les cycles de Fécondation in Vitro (FIV) » que défendra le gynécologue de l’Instituto Bernabeu, le Dr Daniel Bodri. L’Instituto Bernabeu est une référence pour les études génétiques ; son laboratoire maintient une constante de recherche pour l’appliquer ensuite au domaine de soin et dans ce travail, nous avons analysé si la différence de la quantité d’ADN mitochondrial (ADNmt) dans l’embryon pourrait expliquer qu’une grossesse se produise ou non, et découvrir que ceux qui contiennent une plus grande quantité d’ADNmt ont moins de possibilités de donner lieu à une grossesse évolutive.  

L’Instituto Bernabeu mène également deux autres recherches sous format de poster qui font partie des domaines d’études dans lesquels la clinique est à la pointe comme la stimulation ovarienne ou le don de gamètes. Il s’agit de la « Stimulation ovarienne en phase lutéale face à la phase folliculaire pour les femmes souffrant de faibles réponses : Résultat d’un essai clinique randomisé » et de l’étude « Stimulation de départ aléatoire en phase folliculaire chez les donneuses d’ovocytes : résultats d’un essai clinique pilote randomisé ».

FFER 2018

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?