IBgen FIV. Étude génétique de la réserve ovarienne

L’analyse des gènes associés à la réserve ovarienne nous permet non seulement de diagnostiquer, mais aussi de définir le traitement le plus adéquat pour chaque patiente.

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?

Lorsque l’on recherche une grossesse et que cela ne se produit pas, dans de nombreux cas cela peut être dû à la réserve ovarienne. Dans les cas où celle-ci est faible et/ou de qualité réduite, obtenir un nombre d’ovocytes supérieur peut être la clé du succès.

Nos recherches se sont centrées sur la recherche des gènes qui interviennent dans la réserve ovarienne pour non seulement diagnostiquer mais également déterminer le traitement auquel la patiente répond le mieux afin d’améliorer le pronostic en obtenant une réponse meilleure et supérieure de l’ovaire. L’Instituto Bernabeu Biotech est le leader au niveau international dans les progrès de la pharmacogénétique dans ce domaine de la médicine reproductive, reconnu grâce aux publications dans de prestigieuses revues scientifiques et à la présentation de ses études dans les congrès les plus importantes de la spécialité.

En quoi consiste le test IBgen FIV ?

Avec un simple échantillon de salive ou de sang, notre équipe étudie les variantes génétiques que nous avons déterminées et dont nous avons vérifié l’implication dans la réponse ovarienne.

Nous analysons la variante génétique localisée dans le gène du récepteur de la FSH, du récepteur d’androgènes, et des gènes POLG et IL-11.

Le génotypage, uni à d’autres marqueurs, vont nous permettre d’identifier de manière très précise comment va répondre une patiente avant de débuter le traitement. Ce qui facilitera la conception la plus adéquate de son schéma thérapeutique, en appliquant les  gonadotrophines qui lui permettront d’avoir une réponse plus optimisée et en pouvant réguler la dose selon son génotype.

En plus, il évalue les facteurs de risque génétique sur la réserve ovarienne, en permettant à la patiente de connaître à l’avance d’éventuels problèmes de faible réponse ovarienne.

Quels avantages offre le test IBgen FIV ?

  • Il identifie la cause génétique de la faible réponse ovarienne, en apportant non seulement le diagnostic, mais également le traitement, en définissant par le biais du conseil génétique le médicament le plus approprié pour optimiser la réponse de l’ovaire au traitement.
  • Il augmente l’efficacité du traitement de la technique de reproduction assistée.
  • La connaissance en profondeur de la pathologie, il réduit l’anxiété et le stress émotionnel qui se trouvent si logiquement prononcés chez les patientes ayant des problèmes de reproduction.

Dans quels cas le test IBgen FIV est-il conseillé ?

  • Toute patiente présentant une faible réponse qui souhaiterait faire diagnostiquer en profondeur sa pathologie pour pouvoir s’appuyer sur son génotypage et le programme thérapeutique auquel elle répondra le mieux.
  • Toute patiente qui recherche le traitement le plus adapté à sa génétique avant de faire une fécondation in vitro.
  • Toute patiente qui, que ce soit par intérêt propre ou en raison d’antécédents familiaux ou médicaux, désire savoir si dans le futur elle souffrira d’une faible réponse ovarienne et pouvoir ainsi planifier sa maternité de manière plus appropriée.

Au niveau scientifique sur quoi se base l’étude IBgen FIV ?

Nous avons réalisé des études préalables sur plus de 300 patientes et 400 cycles de stimulation ovarienne, pour analyser la manière dont le génotype influence sur la réponse ovarienne des patientes soumises à un traitement avec des gonadotrophines.

Dans cette ligne, nous avons évalué également la prévalence de ces variantes qui interviennent chez les patientes à faible réponse ovarienne.

Nos résultats concluent que ces variantes peuvent être utilisées comme un facteur prédictif et un diagnostic de la faible réponse ovarienne. De plus, les variantes sur le gène récepteur de la FSH peuvent être utilisées pour sélectionner la dose et la gonadotrophine les plus adaptées à la stimulation ovarienne de la patiente.

Cet abordage pharmacogénétique permet d’individualiser et d’optimiser les traitements de FIV, ainsi que d’offrir des informations à la patiente sur le motif de sa faible réponse ou sur le risque d’en souffrir dans le futur.

Recherches scientifiques de l’Instituto Bernabeu publiées, qui cautionnent la démonstration scientifique de l’étude IBgen FIV.  

IBgen FIV. Estudio genético de la reserva ovárica
IBgen FIV. Estudio genético de la reserva ovárica
IBgen FIV. Estudio genético de la reserva ovárica

Recherches scientifiques présentées à des congrès nationaux et internationaux qui cautionnent la démonstration scientifique de l’étude IBgen FIV.

 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?