Qu’est-ce que le collapsus embryonnaire? Dans quelle mesure affecte-t-il l’implantation de l’embryon? 0

Le collapsus embryonnaire est l’ensemble des contractions observées chez le blastocyste, lesquelles sont associées à un développement de l’embryon adéquat.

Après une série de phénomène physique, l’embryon produit une accumulation de liquide dans la cavité qu’il vient de former et que nous appelons blastocèle. L’accumulation progressive du liquide entraîne une augmentation de taille du blastocyste provoquant alors une augmentation de la pressions aussi bien sur le trophectoderme, que sur la zone pellucide, qui est la couche qui entoure le blastocyte et le protège de l’extérieur. Le phénomène du collapsus est causé par la sortie du liquide du blastocèle. Pour pouvoir s’implanter, l’embryon a besoin de sortir de la zone pellucide et on pense que les phénomènes d’expansion et de collapsus sont liés à l’éclosion embryonnaire.

Diverses études ont tenté d’associer le nombre de collapsus à la capacité d’implantation, mais jusqu’à maintenant nous ne sommes parvenus à aucune conclusion ; d’avantages d’études sont nécessaires pour pouvoir établir une relation. On a enregistré que le collapsus du blastocyte est un processus inhérent à son développement et semble être lié à une progression correcte de l’embryon.

Laura Martí, biologiste à l’Instituto Bernabeu.

You can arrange an

Rate this post