La procréation médicalement assistée dans l’Islam 0

Jusqu’il y a dix ans, la procréation médicalement assistée (PMA) était un sujet tabou au sein du monde musulman. Les réponses qu’on ne retrouvait pas dans le Coran bouleversaient aux croyants.

Les grands connaisseurs de l’islam ont résolu au fil des années plusieurs doutes concernant les techniques de procréation médicalement assistée. Ces préceptes ont été recueillis dans l’ensemble de lois de l’islam, connu par la communauté arabe sous le nom de charia. 

Après avoir consulté quelques experts islamistes dans ce domaine, nous pouvons fournier les informations suivantes : null

L’attitude de l’islam envers les principales techniques de médicine de la reproduction

L’INSEMINATION ARTIFICIELLE AVEC SPERME DU CONJOINT (IAC) :

L’insémination est effectuée lorsque la grossesse n’est pas atteinte de façon naturelle ou lorsque la qualité et/ou la quantité des spermatozoïdes sont insuffisantes.

Pour ce faire, un échantillon spermatique s’avère nécessaire : le sperme est obtenu par masturbation, étant par la suite concentré et capacité dans le laboratoire. Le gynécologue, en coïncidant avec le moment de l’ovulation, l’introduit ensuite dans la cavité utérine afin de favoriser la rencontre de tous les deux gamètes.

Selon la loi islamique, il n’y existe pas de problème éthique-religieux dans la réalisation d’une insémination avec l’échantillon spermatique du conjoint, à condition d’être un couple marié.    

L’auto-masturbation n’est pas tolérée, mais c’est une pratique admise si réalisée par l’épouse.

L’INSEMINATION ARTIFICIELLE AVEC SPERME DE DONNEUR (IAD) :  

On fait recours à l’insémination avec sperme provenant d’une banque lorsque le sperme du conjoint n’est pas compétant pour la reproduction. Cette option est complètement interdite par la loi islamique ; elle constitue une transgression de la charia car le gamète masculin n’appartient pas au père.   

LA FECONDATION IN VITRO (FIV) :

Si tous les deux gamètes sont aptes pour la fécondation, mais la grossesse naturelle n’est pas atteinte, la fécondation in vitro est acceptée, à condition que le sperme et l’ovule appartiennent à tous les deux géniteurs. La technique ICSI est aussi permise.

Des diverses questions fréquentes surviennent à la suite de ces trois concepts généraux :

La procréation médicalement assistée dans l’Islam 1

Position éthique de l’islam à l’égard des aspects liés aux techniques de procréation médicalement assistée

PEUX-JE CONGELER MES OVOCYTES ?

La congélation de gamètes se réalise dans le laboratoire de biologie. Après leur vitrification, ils sont conservés dans de l’azote à l’intérieur de la banque d’ovocytes.

Aucune loi islamique interdit cette méthode, toujours à condition qu’elle soit effectuée à cause d’une raison impérieuse. Cette technique est donc l’opportunité pour la préservation d’ovules chez les patientes atteintes d’un cancer avant d’entamer leur traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie, puisque le processus thérapeutique contre le cancer pourrait mettre en danger leur future fertilité.

EST-IL AUTORISE DE CONGELER LE SPERME POUR SON UTILISATION DANS LE FUTUR ?

La congélation de sperme, de même que la congélation d’ovocytes, est aussi acceptée par l’islam si elle est vraiment nécessaire.

PEUX-JE FAIRE DON DE MON SPERME, DE MES OVULES OU DE MES EMBRYONS A D’AUTRES COUPLES QUI NE PEUVENT PAS CONCEVOIR DE FAÇON NATURELLE ?

L’islamisme ne permet pas le don de gamètes pour qu’ils soient utilisés chez d’autres personnes. Le don avec des fins de recherche scientifique est autorisé.

PEUX-JE DISPOSER DE L’EMBRYON QUE J’AI AVEC MON PARTENAIRE QUI EST DEJA DECEDE ?

Il est également licite le transfert embryonnaire chez une patiente dont le conjoint est décédé ou de qui l’on est divorcée, sous condition que la femme ne soit pas remariée.

SI J’AI OBTENU PLUSIEURS EMBRYONS APRES MON TRAITEMENT, PEUX-JE CHOISIR LE PLUS APTE ? ET LA DESTRUCTION DE CEUX QUI N’ONT PAS ETE TRANSFERES ?

La sélection d’embryons de meilleure évolution est autorisée, pour autant que le reste d’embryons non transférés ne soient pas donnés à d’autres patientes. L’islam interdit l’IVG, mais il permet d’écarter les embryons anormaux ou qui n’ont pas été transférés dans l’utérus maternel, du fait qu’ils n’ont pas le statut de fœtus.

EST-IL PERMIS LA REALISATION DE LA TECHNIQUE PGT-A SUR LES EMBRYONS (AUSSI CONNU COMME DGP – DIAGNOSTIC GENETIQUE PREIMPLANTATOIRE ?

La biopsie et l’analyse génétique des embryons sont permises (DGP) en vue de savoir si ceux-ci sont porteurs de maladies monogéniques ou pour l’étude d’aneuploïdies. 

L’ADOPTION D’EMBRYONS, EST-ELLE AUTORISEE ?

L’adoption d’embryons est rejetée étant donné qu’ils proviennent de gamètes de donneurs ou d’autres patients. 

EST-IL POSSIBLE DE FINANCIER LE TRAITEMENT DE PMA ?

Tout financement est autorisé dans l’islam, à condition qu’il n’y ait pas d’intérêts bancaires.

La procréation médicalement assistée dans l’Islam 1

Indications générales de l’islam dans le cadre de la médicine de la reproduction

La procréation médicalement assisté est autorisée, à condition que celle-ci soit menée au sein du mariage car son principal but est la procréation et la perpétuation de la progéniture.

L’islam n’accepte pas les traitements aux femmes seules, ou la maternité lesbienne.

L’utilisation de sperme de donneur n’est pas autorisée : le sperme doit toujours appartenir au conjoint car autrement on l’interprèterait comme une grave offense divine, comparable à l’adultère, si condamné dans le monde islamique.

Les patientes musulmanes doivent être accueillies de préférence par une gynécologue, si possible.

INSTITUTO BERNABEU : INDIVIDUALISATION ET PERSONNALISATION DE CHAQUE TRAITEMENT

Fidèles à notre façon de comprendre la médicine de la reproduction, toute patiente qui fait confiance à Instituto Bernabeu pour le traitement de son problème de fertilité, fait l’objet des soins complètement individualisés et respectueux avec ses convictions religieuses et/ou besoins particulaires. Notre équipe humaine bénéficie d’une vaste expérience dans le traitement reproductif chez les patients musulmans, et nous comptons sur de personnel arabophone pour garantir la correcte communication et les meilleurs soins.

You can arrange an

Rate this post