Si vous ne tombez pas enceinte au bout d’un an ou plus alors que vous essayez, il est temps de vous mettre entre les mains de professionnels.

  • Lorsque l’on a des antécédents familiaux ou problèmes médicaux associés, nous devons faire confiance aux spécialistes et ne pas retarder la consultation.
  • Actuellement l’âge est un des facteurs qui affecte le plus la fertilité. Le rythme de vie actuel oblige a de nombreuses femmes à retarder la maternité et à rechercher le moment le plus adéquat, qui souvent coïncide avec la baisse de leur fertilité.
  • Dans le cas où vous souffririez d’endométriose, il ne faut pas non plus tarder et il est recommandé de prendre rendez-vous dans une clinique de fertilité spécialisée dans les patients atteints de cette pathologie car cela permettra d’améliorer le pronostic.
  • C’est la même chose si vous commencez à avoir des cycles irréguliers qui peuvent être la suspicion d’une ménopause précoce ou d’une faible réserve ovarienne. Faire confiance aux gynécologues spécialisés peut aider à optimiser la qualité des ovules.
  • Chez les patients avec des antécédents endocriniens tels que l’obésité, des problèmes de thyroïdes, un ovairepolikystique ou un poids insuffisant, il est recommandé d’aborder la recherche de grossesse avec l’aide d’une clinique en fertilité qui a une unité d’endocrinologie permettant de coordonner les traitements de fertilité avec les besoins endocriniens des patientes.
  • La consanguinité avec le conjoint peut également être une cause si l’on ne parvient pas à tomber enceinte. Ce type de couples doit toujours demander un conseil génétique. C’est un facteur important également si l’on souffre d’une altération génétique telle que la fibrose kystique, car elle peut avoir une incidence sur la santé de l’enfant à naître.
  • Si vous avez souffert de différentes maladies (oreillons chez l’homme, maladie de transmission sexuelle, etc.), elles peuvent également en être la cause. Des pathologies de l’utérus ou des trompes, dans le cas de l’homme, des pathologies andrologiques peuvent également en être la cause.
  • L’exposition à des produits toxiques (tabac, alcool, drogue, substances nocives dans l’environnement…) est également une autre des causes qui peut compromettre la grossesse.

Si vous souffrez d’une pathologie telle que celles décrites ou cela fait plus d’un an que vous cherchez à tomber enceinte sans y parvenir (6 mois si la femme a plus de 35 ans), il faut vous rendre dans une clinique spécialisée qui applique un traitement spécifique à vos besoins. Par exemple, à l’Instituto Bernabeu nous appliquons des traitements spécialisés à chaque patient car chaque cas est différent ; nous avons une unité qui aide à améliorer le pronostic de Faible Réserve Ovarienne pour des cas de femmes qui, pour divers motifs, ont très peu d’ovules. Un autre groupe important qui doit recevoir une attention particulière, sont les patientes qui ont subi des fausses couches à répétition ou qui, après plusieurs traitements de reproduction assistée, ne sont pas parvenues à la grossesse via l’unité de traitement des Défauts d’Implantation, parmi d’autres lignes médicales.

Un autre aspect qui peut permettre d’améliorer les possibilités de parvenir à une grossesse c’est de fréquenter des cliniques ayant des laboratoires propres de génétique. Actuellement la génétique dans le domaine de la médecine de reproduction a une implication particulière et explique de nombreux problèmes qui empêchent la grossesse tout en apportant des solutions.

Il est important d’aller voir des professionnels et de se méfier des cliniques low-cost proposant des annonces idylliques qui garantissent une grossesse par le biais d’actions commerciales qui, par la suite s’avèrent moins efficaces que ce qui était promis. Ne pas gaspiller vos ressources et vous rendre dans un centre médical qui propose toutes les garanties et dans lequel nous sommes sûrs qu’ils vont traiter avec attention un sujet aussi important que la santé du bébé dès ses premiers jours de vie en tant qu’embryon.

You can arrange an

Rate this post