Dès la fécondation et jusqu’à ce qu’ait lieu le transfert dans l’utérus maternel, les embryons suivent un développement qui est  évalué par les embryologues. Ceux qui auront connu une évolution correcte et se trouvent dans les meilleures conditions seront sélectionnés pour leur transfert et /ou cryoconservation.

À l’Instituto Bernabeu, nous réalisons la classification des embryons conformément aux critères établis par l’Association pour l’Étude de la Biologie Reproductive (ASEBIR) en 2007 et actualisés en 2015. Sur ces bases, quatre catégories ont été établies de manière générale pour classifier les embryons :

Critères pour la classification des embryons
  • Catégorie A : Embryon de qualité optimale avec une capacité d’implantation maximum.
  • Catégorie B : Embryon de qualité optimale avec une capacité d’implantation élevée.
  • Catégorie C : Embryon moyen ayant des possibilités d’implantation faibles.
  • Catégorie D : Embryon de mauvaise qualité ayant de faibles possibilités d’implantation.

Il est important d’indiquer que la classification dans chacune de ces 4 catégories se réalise le jour du transfert. Cependant, durant leur développement antérieur, les embryons sont évalués quotidiennement, en analysant différents aspects morphologiques qui seront pris en compte au moment de la classification :

Critères pour la classification des embryons

Est considéré comme Jour 0 le jour où sont réalisées l’extraction des ovocytes ainsi que leur insémination via FIV ou ICSI.

Le Premier Jour, on évalue que la fécondation a lieu entre les 16 et 22 heures postérieures à l’insémination, étant considérés comme embryons ceux qui ont deux pronoyaux et deux corpuscules polaires. C’est entre la 25ème et la 27ème heure que l’on évalue la première division embryonnaire.

Le 2ème et le 3ème Jour, ce sont des aspects tels que le nombre de cellules, le nombre de noyaux par cellule, la symétrie, le degré de fragmentation, la présence de vacuoles et l’aspect de la zone pellucide qui sont évalués. Dans cette phase, on considère que le nombre idéal de cellules le 2ème jour est de 4, et le 3ème jour de 8 cellules.

Le 4ème Jour, l’embryon commence sa transformation en blastocyste, en passant d’un état dans lequel on observe les cellules de manière individualisée et qui se transforment en une masse compactée qui prend le nom de morula. A ce jour du développement embryonnaire, on évalue que l’embryon a augmenté en nombre de cellules ainsi que dans son degré de compactage et si toutes les cellules sont incluses ou si certaines ont été laissées en dehors.

Critères pour la classification des embryons

Entre le 5ème et le 6ème Jour de développement après la fertilisation, les embryons terminent leur transformation en blastocystes. A cette phase du développement, il est possible de visualiser et d’identifier certaines parties (voir image latérale) : le blastocèle (la cavité interne), la zone pellucide (couche externe qui entoure l’embryon) le trophectoderme (couche de cellules externe qui entourent le blastocyste et conduira au placenta) et la masse cellulaire interne (petit groupe de cellules à partir desquelles le fœtus prend son origine). Les blastocystes sont classifiés en fonction de l’évaluation de trois aspects : le degré d’expansion, l’état de la masse cellulaire interne et l’état du trophectoderme.

Il est important d’indiquer qu’autant la classification définitive que les différentes évaluations qui se feront durant le développement sont un outil servant à évaluer la qualité du développement et ses possibilités de gestation. Cependant, ni un embryon de type A ne garantit le succès, ni un embryon de type D ne garantit l’échec. L’implantation embryonnaire est un processus complexe qui n’est pas uniquement lié à la qualité embryonnaire mais les facteurs qui influent sont nombreux, comme la réceptivité endométriale, l’âge maternel ou les facteurs immunologiques.s

Mariló Pérez, biologiste de l’Instituto Bernabeu

You can arrange an

Critères pour la classification des embryons
5 (100%) 1 vote