Travail de recherche de l'Institut Bernabeu qui relie le résultat de la bêta -hCG au pronostic évolutif de la grossesse

  • 01-07-2020

Cette 2020 a également conditionné le Congrès de la Société Européenne de Fertilité (ESHRE) et pour la première fois il se tiendra par voie télématique. Parmi les différents projets de recherche menés à l'Institut Bernabeu, que son comité scientifique a accepté de partager avec la communauté scientifique, on note une avancée dans l'évaluation de l'hormone Bhcg comme valeur prédictive de l'évolution de la grossesse

Nous présentons les résultats d'une étude réalisée à l'Instituto Bernabeu Albacete chez 196 femmes, toutes avec bêta-hCG (hormone de grossesse) positive dans leur sang après un traitement de reproduction assistée.

Les patientes qui ont réalisé de traitements avec leurs propres ovocytaires après stimulation ovarienne et les traitements des femmes receveuses d'ovocytes (ovocytes donnés) ont été incluses.

L'objectif était de comparer la relation entre la valeur initiale du niveau de bêta-hCG avec l'évolution ultérieure de la grossesse en termes d'avortement biochimique, d'avortement clinique, de grossesse clinique et de nouveau-né.

Nous concluons que le niveau initial de bêta-hCG peut être utilisé comme marqueur pronostique dans les traitements de reproduction assistée.

Serum beta human chorionicgonadotropin(β-hCG) levels 13 to 14 days after embryotransfer (ET) and the predictability of pregnancy outcome in IVF cycles

Lydia Luque, N. Ruiz, Á. Linares, J. Bartolomé, J.A. Ortíz, R. Bernabéu

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?