L’Instituto Bernabeu met en valeur les nouvelles stratégies de stimulation ovarienne et l’usage de l’i-Port au VIème Forum Méditerranéen

  • 27-06-2018

L’Instituto Bernabeu a été présent cette année encore au VIème Forum méditerranéen, une rencontre nationale d’actualisation pour gynécologues sous le titre de Journée de Reproduction humaine organisée par Merck. La directrice de l’unité de Conseil en Reproduction et Génétique de l’Instituto Bernabeu, la doctoresse Andrea Bernabeu a participé à cette rencontre au cours de laquelle les thèmes les plus actuels en médecine reproductive sont mis sur la table ; sa présentation a porté sur « les nouvelles formes de stimulation ovarienne. »  La gynécologue a parlé de nouvelles approches à travers les traitements individualisés, les nouveaux protocoles et les nouvelles formes d’administration des médicaments.  

Pour cela, la doctoresse Bernabeu a exposé deux recherches révélatrices développées à l’Instituto Bernabeu qui se présentent aussi au congrès de la Société européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie (ESHRE), le congrès le plus important en nombre de travaux présentés. Des travaux qui, en plus, ont la valeur ajoutée d’avoir été nominés aux prix de meilleure communication orale et meilleur poster de cette importante rencontre scientifique internationale.

La communication orale est dirigée par le co-directeur médical de l’Instituto Bernabeu, Joaquín Llácer et se centrera sur la stimulation durant la phase lutéale par rapport à la stimulation durant la phase folliculaire et conclut que dans un même cycle, il est possible d’avoir deux stimulations et d’augmenter le potentiel et les possibilités d’obtenir des ovocytes.  Quant au poster, il s’agit d’une étude dirigée par le gynécologue Juan Carlos Castillo qui évalue la réponse ovarienne et l’obtention d’ovocytes chez les donneuses durant plusieurs jours du cycle et qui a donné des résultats similaires au début de la stimulation folliculaire, ce qui permet à la patiente de pouvoir commencer la stimulation à des moments précis de la première phase du cycle et de se synchroniser avec la réceptrice en favorisant la commodité.

Les nouvelles formules d’administration des médicaments sont un des aspects qui a surpris durant le VIème Forum méditerranéen. La directrice de l’Unité de Conseil en Reproduction et Génétique a parlé de l’usage de l’i-Port à l’Instituto Bernabeu pour la stimulation ovarienne ; ce dernier réduit de douze à trois le nombre d’injections. La doctoresse Bernabeu a souligné qu’au-delà de sa commodité d’administration, il permet d’éviter la phobie des aiguilles.

La doctoresse Bernabeu a conclu que ces nouvelles stratégies respectent la mission la plus importante qui est d’être plus efficaces et de permettre une économie de temps en permetant de choisir le moment où faire la stimulation.

 

Dra. Andrea Bernabeu

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?