L’Instituto Bernabeu fait des recherches pour savoir si le jour de l’extraction des spermatozoïdes influence les résultats de grossesse

  • 15-01-2019

Une des causes de la stérilité masculine est l’azoospermie. Dans ces cas, pour l’extraction des spermatozoïdes, il est nécessaire que l’homme se soumette à des techniques d’aspiration de spermatozoïdes de l’épididyme ou du testicule ou bien à une biopsie testiculaire. Bien que ces techniques puissent être réalisées à tout moment et que l’on puisse postérieurement cryoconserver les échantillons pour une utilisation future, pour la majorité de nos patients, nous tentons de les synchroniser avec la récupération ovocytaire. Dans ces cas, l’intervention peut être réalisée le jour précédant ou le jour même de la ponction ovarienne durant laquelle sont extraits les ovocytes de la femme. Des chercheurs de l’Instituto Bernabeu ont développé une étude pour déterminer le moment où les résultats cliniques sont les plus efficaces dans un traitement de reproduction assistée en fonction du moment de l’extraction des spermatozoïdes testiculaires. Le travail a été présenté au 1er Congrès National de la Société espagnole d’Infertilité et de Stérilité (SEISEGO) qui s’est tenu dans le cadre du Congrès de la Société espagnole de Gynécologie et d’Obstétrique (SEGO).

Après avoir analysé les résultats de plus de deux cents cycles, les chercheurs ont observé de meilleurs résultats cliniques lorsque la récupération spermatique a eu lieu le jour avant la ponction ovarienne. Dans ce cas, l’avantage principal est la durée supérieure d’incubation, qui permet aux spermatozoïdes immatures d’arriver à maturité ou d’acquérir une certaine mobilité et leur sélection avant la microinjection est plus facile. Dans le cas de la beta positive, le résultat a été de 52 % face à 47,2 % obtenu le jour même de la ponction ; les grossesses cliniques ont atteint 46,9 % par rapport à 37,7 % ; et le taux d’implantation embryonnaire était de 31,9 % comparé au 29,6 % obtenu lorsque l’extraction spermatique a eu lieu le même jour. Le pourcentage de fausse-couches au cours du premier trimestre est également légèrement inférieur lorsque l’extraction a eu lieu le jour précédant la ponction ovarienne, avec un résultat de 10,3 % face à 16,7 %.

Après avoir analysé les résultats, les chercheurs ont conclu qu’ils n’avaient aucune signification statistique. Ils nous informent que dans ce cas, le critère principal à prendre en compte est l’individualisation pour s’adapter au profil de chaque patient au moment d’appliquer la technique d’extraction des spermatozoïdes le jour même ou le jour précédant la ponction ovarienne.

 

Influence du jour de l’extraction des spermatozoïdes testiculaires sur les résultats cliniques

 M. Herreros, J. Ten, R. Romero, A.C. Lérida de Ramón, A. Rodríguez-Arnedo, R. Bernabeu

Instituto Bernabeu investiga si el día de extracción de espermatozoides afecta a los resultados de embarazo

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?