Instituto Bernabeu, une année de plus en termes de contribution scientifique et de succès à l'ESHRE 2019

  • 19-07-2019

Le plus important congrès scientifique sur la médecine reproductive et l'embryologie, l’European Society of Human Reproduction and Embriology (ESHRE), a réuni à nouveau en 2019 un imposant groupe de spécialistes de l'Instituto Bernabeu qui ont pris part aux tables rondes scientifiques et aux autres débats sur l'infertilité. La participation d'experts de la clinique avec des travaux scientifiques a contribué, une année de plus, à faire progresser la médecine reproductive.

La réunion de l'European Society of Human Reproduction and Embriology  qui s'est tenue à Vienne a réuni neuf études scientifiques menées à l'Instituto Bernabeu dans différents domaines : embryologie, andrologie ou endocrinologie reproductive, entre autres. Dans la plupart des cas, ces études sont motivées par les besoins des patients et ont pour objectif d'optimiser les diagnostics et les résultats et de faire en sorte que chaque traitement soit amélioré.

Sept des études scientifiques ont été présentées en format affiche et deux exposés scientifiques ont été présentés oralement. Sous le titre « The luteal phase of double ovarian stimulation treatment (DuoStim) provides higher oocyte and blastocyst yield in unselected infertile patients : a retrospective, same-patient, cohort study », l'Instituto Bernabeu a présenté son étude sur l'effet qu’a le traitement de stimulation ovarienne double (DuoStim). Les médecins ont observé une meilleure performance dans l'obtention d'ovocytes dans la phase lutéale du traitement de double stimulation ovarienne.

Le possible effet des techniques de biopsie trophoectoderme - le futur placenta - dont l'objectif est de découvrir si on observe des aneuploïdies ou des anomalies chromosomiques dans l'embryon avec le taux de diagnostic, de transfert ou d'apparition de mosaïcisme, est également une des études présentées sous le thème « Oral Does the trohectoderm biopsy technique, pulling or flicking, affects the diagnostic rate, mosaic rate ou transferability rate displayed by the genetic analysis in PGT-A cycles » ?

Un important groupe de spécialistes de l'Instituto Bernabeu a participé au congrès, dirigé par le codirecteur médical, Joaquín Llácer, qui représente depuis 2017 les médecins espagnols au Comité des représentants nationaux de l'ESHRE. Le congrès a également été suivi par le gynécologue Juan Carlos Castillo, la gynécologue et experte en endométriose Belén Moliner, le biologiste et chef du laboratoire d'embryologie, le Dr Dori Rodríguez, ainsi que la biologiste Laura Cascales et les pharmaciennes Ana Fabregat, experte en analyse clinique, et Ruth Morales, experte en biologie moléculaire et génétique.

L'Instituto Bernabeu prépare déjà la prochaine rencontre scientifique dans le cadre du congrès ESHRE 2020 à Copenhague.

ESHRE 2019

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?