Microbiome: les microorganismes qui vivent en vous affectent votre fertilité. Instituto Bernabeu

Traditionnellement, on croyait que les bactéries, les virus et les autres micro-organismes vivant dans notre corps étaient toujours nuisibles, mais ce n’est pas le cas. Ils sont essentiels pour atteindre l’équilibre de notre organisme: le microbiome est l’ensemble des microorganismes qui vivent dans notre corps. Grâce aux techniques génétiques de séquençage massif, il a été possible d’analyser tous les microorganismes qui partagent l’espace avec nous, en démontrant qu’ils sont fondamentaux pour un équilibre correct de notre santé.

Le microbiote de l’appareil reproducteur féminin contribue à un bon équilibre et à une bonne santé reproductive, de sorte que son altération peut entraîner des problèmes gynécologiques et des difficultés à obtenir une grossesse.

Le microbiome et son impact sur l’échec de l’implantation de l’embryon ou la fausse-couche récurrente

Des recherches récentes montrent sa relation avec la réalisation et l’évolution adéquates de la gestation. À l’Instituto Bernabeu, nous sommes pionniers dans l’étude du microbiome et de son implication dans la fertilité. Les altérations du microbiome vaginal pourraient expliquer les cas d’échec d’implantation embryonnaire et/ou les fausses couches répétées, où tous les tests conventionnels actuels sont normaux.

Nous proposons à ce groupe de patientes l’étude de leur microbiote vaginal. Ainsi, les femmes dont le profil est modifié pourraient normaliser leur microbiome, ce qui améliorerait le pronostic de la reproduction et la possibilité d’obtenir une grossesse.

Cela pourrait signifier un changement de paradigme dans les connaissances actuelles sur l’implantation de l’embryon et la réalisation de la grossesse aux premiers stades de la gestation.

L’Instituto Bernabeu a découvert que les résultats de l’analyse du microbiome vaginal et endométrial sont similaires au niveau clinique. L’échantillon vaginal est donc préféré car c’est une technique plus confortable, moins invasive et indolore pour la patiente.

Son analyse est simple, elle est réalisée en obtenant un échantillon de flux vaginal lors d’un examen similaire à un examen gynécologique normal. Si le microbiome est altéré, il doit être traité pour le normaliser et améliorer le pronostic de reproduction.

Dr. Andrea Bernabeu, gynécologue à l’Instituto Bernabeu

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ:

You can arrange an

Rate this post