Dans l’Institute Bernabeu on dit aurevoir aux injections pour la stimulation ovarienne pendant les traitements de fécondation en vitro (FIV). La clinique met en marche un dispositif innovateur, nommé i-Port Advance™, pour s’administrer les médicaments à travers un système qui est déjà utilisé chez les diabétiques  y auquel on  lui confère maintenant un usage gynécologique. De cette manière l’Institute Bernabeu révolutionne le panorama de la médicine de la reproduction et offre la possibilité d’administrer les médicaments injectables. En bref, il élimine le stress crée par les piqures journalières, voir, dans certains cas, piqures qui doivent être faites plus qu’une fois par jour.

La femme qui réalise un traitement de fertilité se voit chargée pas seulement par sa tension emotionnelle pour arriver à être mère mais aussi par l’obligation de s’administrer les médicaments qui préparent son corp à la future grossesse. Les études réalisées à cet effet démontrent que l’utilisation des injectables est une des causes principales qui provoque stress aux patientes de la PMA, le 23% de ces femmes manifestaient que cela leur préoccupe considérablement. C’est une réalité que l’on retrouve jour le jour lors des consultations médicales chez l’Institute Bernabeu où beaucoup de patientes nous parlent de leur peur aux injections qu’elles doivent se faire lors d’une   stimulation ovarienne.

Un traitement de stimulation d’habitude a une durée de dix jours et dans certains cas il faut plus qu’une injection par jour. Dans l’Institute Bernabeu on a réfléchi sur comment éviter ces dérangements et de cela l’idée d’appliquer à la gynécologie un dispositif innovateur que les personnes diabétiques utilisent normalement, le soi-disant i-Port.  Grâce à ce dispositif que l’on met sur son ventre, les injections lors d’une stimulation se réduisent à trois à travers d’un patche que avec une légère pression introduit une fine canule dans le tissu sous-cutané. Il s’agit du port d’entrée à travers lequel on administre le médicament sans piqures. Une simple pression c’est tout juste ce que la personne qu’en fait usage, va noter.i-Port:  adieu aux piqures pendant la stimulation ovarienne 0

L’Institute Bernabeu  a offert ce dispositif à un groupe de patientes pour qu’elles essayent son efficacité. Les résultats au niveau gynécologique furent satisfaisants ; de ce fait toutes décidèrent par la suite d’utiliser ce dispositif pour l’administration des médicaments.

“Chez l’Institute Bernabeu nous sommes pionniers dans l’utilisation d’un dispositif qui évite à la femme de se faire des injections obligatoires pour son traitement de PMA. Beaucoup de nos patientes ont peur aux aiguilles et elles nous le disent lors de la consultation médicale. Pendant beaucoup de temps elles nous ont demandé si il y avait moyen d’éviter les aiguilles et on y est arrivé » explique le Dr. Rafael Bernabeu, directeur médical de la clinique pionnière dans l’usage gynécologique du dispositif, satisfait d’avoir pu répondre aux demandes réitérées des patientes.

Ce travail a été sélectionné pour sa présentation orale par Jaime Guerrero, embryologue de l’Instituto Bernabeu, dans le Congrès de la ESHRE (European Society of Human Reproduction and Embryology) à Genève.

You can arrange an

Rate this post