Embryon blastocyste: de quoi il s’agit, avantages, types et classification selon sa qualité 0

Qu’est-ce qu’un blastocyste

Un blastocyste est un embryon de 5/6 jours qui a une structure cellulaire complexe composée d’environ 200 cellules. La phase blastocyste est le stade de développement avant l’implantation de l’embryon dans l’utérus maternel.

Cette structure cellulaire se divise en deux zones qui marqueront clairement la qualité de l’embryon et ses options d’implantation et de gestation:

  • La première est la masse cellulaire interne (MCI), qui est un groupe de cellules qui se trouvent à l’intérieur de la blastocèle ou de la cavité et qui donneront naissance au fœtus.
  • La deuxième est une couche de cellules épithéliales qui recouvre la blastocèle, appelée trophoectoderme (TE), et qui donnera naissance à des tissus extra-embryonnaires (placenta et membranes amniotiques). Plusieurs cellules TE sont celles qui sont généralement biopsiées lorsque nous effectuons un test génétique préimplantatoire (DGP) pour les aneuploïdies (PGT-A) et elles sont analysées par séquençage massif (NGS) pour faire une sélection de ces embryons exempts d’altérations chromosomiques.

Comme nous le verrons, pour évaluer et classer la qualité d’un blastocyste, nous nous appuyons sur sa taille ou l’expansion de la cavité ou blastocèle et sur la morphologie du MCI et du TE.

Avantages du transfert d’un embryon blastocyste: sélection naturelle des meilleurs embryons évolutifs

Embryon blastocyste: de quoi il s’agit, avantages, types et classification selon sa qualité 1

Le transfert d’un blastocyste présente les suivants avantages:

  1. Une meilleure sélection embryonnaire est possible. Les embryons qui atteignent cette phase ont une plus grande capacité d’implantation et donnent lieu à une gestation évolutive, car ils ont surmonté les éventuels blocages de développement qui surviennent généralement dans les premières phases.
  2. C’est pourquoi nous limitons généralement le nombre de blastocystes dans chaque transfert à 1, éliminant ainsi le risque de gestation multiple.
  3. Le développement de nouveaux médias et de meilleures conditions de croissance nous permettent d’atteindre des pourcentages de formation de blastocystes de plus de 60%. L’optimisation des techniques de vitrification soutient les performances des congélations au stade blastocyste avec des taux de gestation élevés.
  4. Il y a une synchronisation plus physiologique entre l’embryon et l’endomètre, car c’est naturellement à ce stade que l’embryon atteint la cavité utérine. De plus, le pourcentage de contractions utérines est plus faible au moment du transfert, ce qui favorise l’implantation embryonnaire.
  5. En raison du processus de sélection discuté au premier point, les blastocystes présentent un pourcentage plus faible d’anomalies ou d’aneuploïdies chromosomiques.
  6. La réalisation d’une biopsie d’embryon dans les cycles PGT-A doit être effectuée au stade blastocyste, car il a été démontré que l’embryon n’est pas endommagé.

Types de classification des blastocystes

L’Association espagnole pour l’Étude de la Biologie de Reproduction (ASEBIR) classifie les blastocystes en 4 catégories (A, B, C et D) en fonction des caractéristiques de la MCI, du TE et de leur degré d’expansion. Il s’agit, de plus, d’une classification dynamique, qui tient compte de l’évolution de l’embryon au quatrième et/ou cinquième jour de développement.

Embryon blastocyste: de quoi il s'agit, avantages, types et classification selon sa qualité - Instituto Bernabeu

(Classification d’ASEBIR)

Les blastocystes classifiés comme A sont ceux ayant la plus grande qualité, avec une capacité maximale d’implantation. Les B présentent une bonne qualité, avec une capacité élevée d’implantation. La catégorie C fait référence aux blastocystes ayant une qualité régulière et une implantation moyenne et finalement les D sont ceux de mauvaise qualité et ayant une probabilité faible de donner lieu à une gestation.

Cependant, la classification internationale la plus standardisée et employée au niveau mondial est celle de Gardner et Schoolcraft (1999). Cette dernière prend uniquement en compte une observation ponctuelle au cinquième ou sixième jour de développement. On évalue le degré d’expansion sur 6 stades, de plus petite à plus grande expansion. À partir du 3ème stade, on établit un critère morphologique afin d’évaluer la MCI et le TE en trois catégories, de meilleure à plus mauvaise qualité selon le nombre de cellules et en fonction de leur cohésion et aspect (A, B et C). Les meilleurs taux de gestations s’obtiennent en transférant des blastocystes de qualité 4AA ou supérieure.

Embryon blastocyste: de quoi il s'agit, avantages, types et classification selon sa qualité - Instituto Bernabeu

(Classification de Gardner et Schoolcraft, 1999)

À égalité de morphologie entre les blastocystes, on peut également prendre en compte d’autres critères morphologiques qui nous permettent d’opter pour l’un d’eux pour le transfert, tels que la grosseur de leur couche externe (zone pellucide), l’existence de signes d’éclosion, ou la qualité embryonnaire à des stades antérieurs.

La formation des embryologues est très importante pour réaliser une classification correcte des blastocytes et pouvoir toujours transférer à l’utérus maternel l’embryon présentant la plus grande capacité pour conduire à une gestation.  

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ

Dr. Jorge TenDirecteur de l’Unité de Biologie de la Reproduction de l’Instituto Bernabeu

You can arrange an

Embryon blastocyste: de quoi il s’agit, avantages, types et classification selon sa qualité
4.6 (91.43%) 7 votes