5 habitudes saines pour améliorer votre sperme 0

Les couples ont de plus en plus de problèmes pour concevoir un enfant de manière naturelle. Actuellement, on estime que dans 50 % des cas, la cause de l’infertilité est une faible qualité du sperme chez l’homme.

Ce fait peut être dû à des facteurs d’origine immunologique, génétique ou anatomique, mais aussi à des facteurs externes que nous pouvons contrôler dans une certaine mesure. Cibler les causes les plus communes pouvant affecter la qualité du sperme peut nous aider à améliorer sa qualité.

Ci-dessous, nous vous proposons 5 habitudes saines pour améliorer la qualité de votre sperme :

1. Évitez les habitudes toxiques telles que la consommation de tabac, d’alcool ou de drogues

Un des agents affectant de manière négative la spermatogénèse qui inquiète le plus est le tabac et sa consommation. Dans le tabac, il y a plus de 4 000 substances considérées comme toxiques, parmi elles, le cadmium, la nicotine et les hydrocarbures polycycliques. La consommation de tabac est clairement associée à une altération du volume, le décompte et la motilité des échantillons de sperme, en plus de produire une augmentation de la fragmentation de l’ADN du spermatozoïde.

La consommation d’alcool de manière élevée et l’usage des drogues illicites sont également liées à la diminution de la fertilité. Chez les hommes, le cannabis produit la diminution du nombre de spermatozoïdes et de leur mobilité. L’héroïne est liée au dysfonctionnement sexuel et les amphétamines et autres drogues de design à une diminution du nombre de spermatozoïdes, ainsi qu’à leur mobilité et baisse du taux de grossesse en général.  

2. Surveillez la température

Le fait que les testicules de l’homme soient situés sur le scrotum, anatomiquement en dehors de l’abdomen, leur permet d’être à environ deux degrés en dessous de la température corporelle générale. C’est nécessaire afin d’obtenir une production de sperme correcte. Il existe certaines situations pathologiques dans lesquelles il y a une augmentation de la température des testicules, comme la présence de varices testiculaires (varicocèle) ou dans le cas où il n’y aurait pas de descente des testicules au scrotum (cryptorchidie), ces cas peuvent être corrigés chirurgicalement mais on ne récupère pas toujours la qualité du sperme.  

Cependant, il y a des situations qui produisent une augmentation de le température testiculaire et qui peuvent être évitées telles que les bains chauds d’immersion, les jacuzzis, l’utilisation de sous-vêtements très ajustés et peu transpirables, la pratique habituelle de sports qui entraîne une friction testiculaire comme le cyclisme.  

Réguler ce type de pratiques pour maintenir une température testiculaire adéquate peut améliorer  la qualité de votre sperme.

3. Maintenez un certain contrôle médical

Certaines maladies telles que l’hypertension, la diabète ou l’obésité peuvent altérer l’équilibre hormonal des hommes (diminution de la testostérone, SHBG…) produisant une diminution des paramètres séminaux comme le volume, la concentration, la motilité et la morphologie.

Maintenir un contrôle médical adéquat par le biais de visites périodiques peut aider à détecter ces maladies de manière précoce.

4. Alimentez-vous de manière adéquate

Dans le sperme, on trouve de forme naturelle des substances appelées antioxydantes qui aident à maintenir une bonne qualité séminale. Cependant, on a découvert que certains hommes avec des qualités séminales faibles, avaient moins de quantité d’antioxydants dans leur sperme que la normale. Il a été vérifié que la consommation quotidienne d’aliments ayant une concentration d’antioxydants élevés (fruits, légumes à feuille verte, lait entier, légumes du potager…) peut augmenter le nombre et la mobilité des spermatozoïdes.

Choisissez dans votre régime des produits naturels face à des produits élaborés puisque ces derniers peuvent contenir des pesticides, conservateurs et autres produits chimiques qui peuvent provoquer des déréglages dans la production des spermatozoïdes.

5. Faites attention avec la consommation de certains médicaments

La consommation d’une série de médicaments pouvant affecter la fertilité devient de plus en plus habituelle. Par exemple, des médicaments qui ont des effets hormonaux, comme les anabolisants ou la testostérone, utilisés chez des personnes jeunes à des fins sportives, peuvent entraîner des oligozoospermies sévères et même une azoospermie ; les antihypertensifs et les psychotropes peuvent affecter la qualité séminale, la fonction sexuelle et les paramètres hormonaux.  

En marge de réussir à mener une vie saine, ces conseils pratiques peuvent vous aider à améliorer votre qualité séminale.  

Les services d’urologie, andrologie et nutrition de l’Instituto Bernabeu qui se chargent de l’étude du facteur masculin, seront contents de vous conseiller personnellement en ce qui concerne vos doutes.

INFORMATION CONNEXE:

Azahara Turienzobiologiste d’IBBIOTECH, du groupe Instituto Bernabeu

You can arrange an

5 habitudes saines pour améliorer votre sperme
5 (100%) 1 vote