Une étude d’IBBiotech, sur les variantes génétiques de la réponse ovarienne, est protagoniste de la revue Pharmacogenetics and Genomics

  • 08-10-2019

La revue spécialisée Pharmacogenetics and Genomics vient de publier un travail de l’Instituto Bernabeu en relation avec la réserve ovarienne et la pharmacogénétique, matière dans laquelle la clinique est pionnière et leader. La recherche menée par la directrice scientifique de l’Instituto Bernabeu Biotech, la docteure Belén Lledó, aborde l’importance du criblage individuel des variantes génétiques dans la prédiction de la réponse ovarienne. L’objet de celle-ci a été de rechercher si les polymorphismes de certains gènes impliqués dans la maturité du follicule ovarien prédisent la réponse ovarienne.

Pour cela, nous avons réalisé une étude avec des donneurs d’ovules à qui a été appliqué un même protocole de stimulation. Et les génotypes obtenus ont été comparés au résultat de la stimulation ovarienne. Les chercheurs ont découvert que les polymorphismes présents sur les gènes ESR1 et AMHR2 sont associés au nombre d’ovocytes récupérés et, également aux données de stimulation.

Dans leurs conclusions, les chercheurs de l’Instituto Bernabeu suggèrent que les polymorphismes sur les gènes des récepteurs clé des hormones de reproductions pourraient être utilisés pour prédire la réponse ovarienne et, de cette manière, personnaliser la stimulation avant de commencer le traitement.  

IB Biotech

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?