L’Instituto Bernabeu recherche de nouvelles manières d’optimiser l’obtention d’ovocytes dans la stimulation ovarienne des cycles de don

  • 18-09-2019

L’Instituto Bernabeu a présenté au Congrés de l’European Society of Human Reproduction and Embriology (ESHRE) une recherche liée à l’optimisation de la stimulation ovarienne dans les cycles de don d’ovocytes qui consiste à employer la progestérone orale au lieu d’utiliser un autre médicament employé traditionnellement pour contrôler le moment où se produit l’ovulation, connu comme antagoniste de la GnRH. Cette stratégie a comme avantage principal le confort des patientes puisqu’elles ont besoin de moins d’injections.

Dans cette recherche, les experts de l’Instituto Bernabeu ont observé qu’effectivement l’usage de progestérone avait été suffisant pour bloquer les ovulations précoces, bien que le nombre d’ovocytes recueillis dans ces cas fût inférieur en comparaison avec les cycles conventionnels. Cependant, quant à ce dernier point, ces résultats ne peuvent être considérés comme concluants en raison du faible nombre de cas inclus, et des études plus poussées qui confirment l’efficacité de cette alternative dans la stimulation ovarienne seraient donc nécessaires.

Exploring outcomes with the use exogenous progesterone to replace the use of an antagonist in egg-donation cycles

J. Guerrero; J. Castillo; R. Delgado; B. Moliner; L. Luque; J. Ten; A. Fuentes; A. Herencia; D. Bodri; P. Cirillo; A. Bernabéu; J. Llácer; R. Bernabéu.

European Society of Human Reproduction and Embriology (ESHRE

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?