L’Instituto Bernabeu présente une recherche sur le rôle des cytokines dans l’échec d’implantation, sur le Campus ESHRE de Milan

  • 06-02-2020

L’Instituto Bernabeu a participé à la rencontre des experts du Campus ESHRE “Endometriosis and infertility: the extent of the problem” qui s’est tenu à Milan les 23 et 24 janvier 2020. L’événement scientifique, organisé par le groupe ayant un intérêt particulier pour l’endométriose et les troubles endométriaux, de l’European Society of Human Reproduction and Embriology a sélectionné une recherche de l’Instituto Bernabeu qui opte au prix de meilleur poster. L’experte en endométriose de la clinique, la docteure Belén Moliner, s’est rendue à cette réunion pour répondre aux questions et doutes concernant le travail The inflammatory cytokine profile in peripheral blood of women with recurrent implantation failure with endometriosis and without it.

Dans cette recherche, une comparaison a été faite entre le profil des cytokines chez les patientes souffrant un échec répété d’implantation (RIF) en faisant la différence entre les femmes souffrant d’endométriose et celles qui n’en souffrent pas. Les cytokines sont des molécules qui agissent comme médiatrices de la réponse immunitaire et qui peuvent avoir des conséquences comme l’inflammation, et elles serviront donc à détecter l’endométriose de manière précoce.  

La docteure Moliner explique que « nous avons vu que le profil d’inflammation est différent chez les patientes atteintes d’endométriose, suggérant ainsi que la cause de l’échec répété d’implantation chez ces patientes peut être différent ».

 

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?