Le directeur de l’Unité d’Embryologie de l’Instituto Bernabeu aborde la vitrification ovocytaire dans le Master en Reproduction Humaine de l’Université Complutense de Madrid

  • 19-02-2020

Le directeur de l’Unité d’Embryologie de l’Instituto Bernabeu, le docteur Jorge Ten, a participé en tant qu’enseignant au Master en Reproduction Humaine organisé par l’université Complutense de Madrid (UCM) et la Société espagnole de Fertilité (SEF) et de laquelle il est membre depuis plus de 10 ans. Le docteur Ten a parlé de la vitrification ovocytaire, une matière dans laquelle l’Instituto Bernabeu est une clinique novatrice, avec plus de 15 ans d’expérience en vitrification, aussi bien de gamètes que d’embryons. Une pratique qui nécessite, en plus, un important programme de vitrification, et des embryologues expérimentés. Le Master auquel participe l’Instituto Bernabeu propose une formation très spécialisée en matière de médecine reproductive et une actualisation continue des connaissances scientifiques.

La préservation d’ovocytes est une pratique qui est envisagée de plus en plus fréquemment par les jeunes femmes qui souhaitent devenir mères dans l’avenir et sont conscientes que leur réserve ovarienne est limitée dans le temps. À l’Instituto Bernabeu, elle est également réalisée dans des cas où la femme va se soumettre à des traitements pour lutter contre un cancer, sachant que ceux-ci peuvent compromettre leur fertilité ; dans des cas où les femmes sont atteintes d’une faible réponse ovarienne, de manière à augmenter les possibilités de grossesse grâce à l’accumulation d’ovocytes ; chez les patientes atteintes d’endométriose et qui souhaitent préserver leur fertilité ou alors pour des raisons éthico-morales lorsque dans un traitement de fécondation  in vitro, on ne souhaite pas congeler des embryons.  

Dans le cadre de la vitrification des embryons, l’Instituto Bernabeu est également à la pointe grâce à son programme de congélation à travers lequel l’Institut atteint un taux de survie des embryons de 98 %. Parmi les avantages acquis, il faut souligner la réduction du taux des grossesses multiples car on réalise un transfert de 1,2 embryons en moyenne.

C’est la dixième année que le docteur Ten donne un cours magistral dans le Master, dans lequel intervient également le docteur Joaquín Llácer, codirecteur médical de l’Instituto Bernabeu, comme professeur du propre diplôme de l’UCM.

Jorge Ten

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?