La vitrification d’ovules n’affecte pas le taux d’aneuploïdie et de mosaïsme chez les embryons, tel que le révèle une recherche de l’Instituto Bernabeu

  • 05-09-2019

La ligne de recherche de l’Instituto Bernabeu est imparable et les études développées sont présentes dans les congrès les plus importants en matière de médicine reproductive. À l’European Society of Human Reproduction and Embriology (ESHRE), le congrès le plus important du monde de par le volume d’experts qui y participent et la qualité des discussions, l’Instituto Bernabeu a présenté neuf travaux qui se centrent sur différents domaines de travail :  l’embryologie, l’andrologie et l’endocrinologie. Un des sept travaux présentés sous forme de poster est une étude de génétique reproductive qui cherche à savoir si la vitrification des ovocytes affecte le taux d’aneuploïdie (modification dans le nombre chromosomique) et mosaïsme (un mélange de cellules chromosomiques normales et anormales) dans les embryons et a découvert qu’il n’existe pas de différence entre les ovocytes frais et ceux qui sont soumis au processus de congélation.

La vitrification d’ovocytes est une pratique commune dans les traitements de Fécondation in Vitro (FIV) aussi bien dans les cycles avec utilisation d’un ovocyte propre que dans ceux avec utilisation d’ovules donnés. Les experts de l’Instituto Bernabeu expliquent que chez les patientes à faible réponse ovarienne, cette procédure permet d’augmenter le nombre de blastocystes (embryon ayant 5 à 6 jours de développement, avec une structure cellulaire complexe) à analyser par le biais du PGT-A, le test génétique préimplantatoire d’aneuploïdies ; alors que dans les programmes de don, elle facilite la coordination entre la donneuse et la réceptrice.

Il existe des études qui présentent un taux similaire de grossesse dans l’utilisation d’ovocytes frais et d’ovocytes vitrifiés. Et cette étude a souhaité enquêter sur des données moins connues, comme le taux d’aneuploïdie et de mosaïsme.

La recherche de l’Instituto Bernabeu ne détecte aucune différence ce qui signifie que la vitrification n’augmente pas le taux d’aneuploïdie ou de  mosaïsme chez les embryons.

ESHRE 2019

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?