La précision des techniques de séquençage massif améliore la possibilité de grossesse

  • 28-06-2018

Un travail scientifique de l’Instituto Bernabeu a enquêté sur les possibilités de grossesse évolutive dans l’implantation d’embryons porteurs de mosaïsme chromosomique. Un aspect controversé car il s’agit d’embryons que possèdent une altération chromosomique sur certaines de leurs cellules et qui, jusqu’à il y a peu de temps n’étaient pas détectées. Grâce à la haute précision actuelle des techniques de séquençage massif ou NGS et array CGH dans le diagnostic preimplantatoire pour détecter les aneuploïdies, sont détectées non seulement les altérations chromosomiques en mosaïque de chromosomes complets, mais également et avec précision des segments chromosomiques.

La viabilité de ces embryons ouvre la porte de l’espoir aux couples ayant des difficultés pour concevoir et dont les embryons présentent une légère altération. La recherche a été sélectionnée pour communication orale par le comité scientifique du congrès de la Société espagnole de Fertilité (SEF) et est menée par la biologiste Ruth Morales. Parmi ses conclusions, il faut souligner que les embryons ayant des modifications chromosomiques segmentaires sur un pourcentage des cellules analysées peuvent être transférées. Et il signale que ces embryons chromosomiquement normaux seront toujours en premier plan pour être transférés.  

Los embriones portadores de mosaicismo segmentario tienen una tasa de embarazo similar a los embriones euploides. Morales Sabater, R.; Lledó Bosch, B.; Ortiz Salcedo, JA.; Rodríguez-Arnedo, A.; Llácer Aparicio, J.; Bernabeu Pérez, R. Oral presentation.

Los embriones portadores de mosaicismo segmentario tienen una tasa de embarazo similar a los embriones euploides.

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?