Stérilité masculine

Comment les problèmes d’infertilité chez l’homme peuvent influer dans le couple.

La stérilité masculine est-il fréquent?

Aujourd’hui, l’étude et le traitement d’un problème de fertilité implique l’évaluation des deux membres du couple.

De cette façon, grâce à la science nous nous sommes rendus compte que pratiquement dans la moitié des cas, le facteur masculin est le coupable direct de la stérilité. 

Quels types de problèmes touchent l’homme ?

Chez les hommes, les problèmes et les difficultés pour avoir des enfants sont différents.

Le problème le plus fréquent est l’altération des paramètres séminaux sans aucune cause connue ou remarquable. Cela signifie avoir un nombre faible de spermatozoïdes avec une mauvaise mobilité, une morphologie altérée, etc.

Il peut avoir aussi des causes plus concrètes et identifiés d’altération séminale, comme des problèmes d’obstruction de la voie séminale, des infections, des causes génétiques qui interrompent la fécondation de l’ovule ou la qualité embryonnaire, ainsi que des maladies concrètes qui altèrent la fonction reproductive.

Le désir d’avoir un enfant après la réalisation d’une vasectomie chez l’homme est une situation très fréquente. Dans ce cas,  il est nécessaire aussi de recourir à une technique de reproduction assistée.

Comment évaluons-nous l’homme ?

L’entretien avec le spécialiste est une partie fondamentale de l’étude qui nous permettra de choisir les bonnes preuves qui nous fourniront de l’information utile. Pendant la consultation avec le médecin, il devra évaluer tous les aspects qui peuvent affecter la qualité séminale : des antécédents familiaux de stérilité, des expositions à substances toxiques, des habitudes de vie saine, etc.

Le spermogramme est une preuve indispensable. Elle est très simple y nous offre beaucoup d’information qui nous permet d’orienter le traitement et de solliciter d’autres preuves complémentaires.

L’exploration urologique est aussi importante chez des hommes avec des altérations séminales ou des problèmes fonctionnels. L’andrologue nous recommandera la meilleure technique pour optimiser les résultats d’un traitement de reproduction assistée, ou même sans recourir à ce type de traitements.

S’il était nécessaire, nous réaliserons des études chromosomiques et génétiques (dans le sang et un échantillon séminal) lesquelles complèteront les preuves habituelles qui seront réalisées chez les hommes. 

Quelles solutions existent ?

Depuis des années, nous avons essayé d’améliorer la qualité séminale pour remporter la grossesse chez les couples dont le facteur masculin est impliqué dans la stérilité. Si le spermogramme d’un homme est bon, nous devons attendre des meilleurs résultats, mais si l’objectif est d’avoir un enfant, l’amélioration d’un spermogramme n’a pas démontré une augmentation des taux finals de grossesse. 

C’est pourquoi l’ICSI est une technique à choisir quand le facteur masculin est modéré ou sévère. Avec cette technique, le biologiste introduira un spermatozoïde dans un ovule et facilitera une fécondation que, d’une manière naturelle, elle ne se produira pas à cause des caractéristiques du sperme.

L’Insémination Artificielle Conjugale (IAC) pourrait être aussi une alternative si les conditions du couple les permettent et l’altération séminale est légère.

Dans les cas d’Azoospermie (aucun spermatozoïde dans l’éjaculat), après l’évaluation de l’équipe médicale et dans les situations d’obstruction de la voie séminale, nous pouvons obtenir des spermatozoïdes directement du testicule par PAAF et réaliser l’ICSI

Est-ce que vous le trouvez intéressant ? OUI No

statistiques de résultats

En savoir plus

Nos résultats de grossesse sont accrédités par des sociétés de certifications externes.

Contactez avec l'Instituto Bernabeu

Abonnez-vous au Bulletin d'information IB

Nous avons besoin d'une adresse de courriel valide et accepter les termes et conditions du site.
Voulez-vous nous
conseillez?