Ovodonation. Don d’ovules.

La technique la plus efficace de reproduction assistée utilise des ovules (ovocytes) provenant d’un don qui, après fécondation, sont transférés à la mère réceptrice.

Demandez des informations sans engagement: +34 965 50 40 00

Envoyez le formulaire pour demander un rendez-vous ou plus d'informations.

Avantages de l’ovodonation

  • Il s’agit de la technique de médecine reproductive qui offre les meilleurs taux de grossesse.
  • Ne précise ni stimulation hormonale ovarienne, ni injections chez la mère réceptrice. 
  • Ne requiert ni anesthésie, ni sédation.
  • Présente un risque faible de fausse couche par rapport aux maladies chromosomiques liées à l’âge de la patiente.
  • Effectuer un don d’ovocytes à l’Institut Bernabeu est également synonyme de tranquillité pour la patiente puisque chaque étape du traitement s’effectuera de façon impeccable.

 

Pourquoi dois-je recourir à l’ovodonation ?

Dans de nombreuses occasions et par des causes différentes, comme l’âge, les maladies héréditaires, des chirurgies préalables, etc., l’ovaire perds la capacité de produire des ovocytes sains indispensables pour la conception, c’est pour cela que nous sommes obligés de recourir au don anonyme d’ovules dans un traitement de fécondation in vitro. 

L’ovodonation à l’Instituto Bernabeu

L’Instituto Bernabeu est une référence européenne dans le secteur de l’Ovodonation. Étant donné son expérience de plus de 20 ans, le nombre élevé de donneuses d’ovocytes de notre banc et son niveau socioculturel, nous pouvons garantir :

  • Que nous n’avons pas de temps d’attente.
  • Une étude médicale et génétique exhaustive préalable des donneuses.
  • Une compatibilité totale depuis un point de vue médical.
  • Une attribution exclusive d’une donneuse pour chaque patiente réceptrice, en permettant une amélioration de la qualité et un nombre plus élevé d’ovocytes pour le don. Nous garantissons une moyenne de 10,5 ovocytes et un minimum de 6 ovocytes matures donnés de haute qualité.
  • Une sélection méticuleuse des caractéristiques physiques similaires à la mère réceptrice. 

Sélection de l’ovodonneuse plus appropriée

À l’Instituto Bernabeu, la sélection de la donneuse la plus appropriée pour chaque cas est un processus très strict afin d’obtenir que la compatibilité médicale et les traits physiques s’adaptent à la future mère.

La participation volontaire des donneuses est essentielle, mais les donneuses doivent être évaluées soigneusement afin d’éviter des résultats insatisfaisants (il ne faut pas oublier que le but final est la naissance d’un enfant sain sans préjudice de la donneuse ou de la partenaire réceptrice).

Afin de garantir une adéquation et sécurité optimaux du processus, à l’Instituto Bernabeu nous réalisons une étude stricte et exhaustive des donneuses candidates qui inclut son  évaluation psychologique, clinique et génétique :

  1. Évaluation Psychologique effectué par une Psychologue clinique. L’évaluation inclut un entretien personnel et l’application de notre Questionnaire d’ Évaluation Psychologique EMAE afin d’étudier la personnalité de la candidate.
  2. Évaluation du dossier médical personnel et familiale effectué par un gynécologue expert en fertilité, ainsi qu’un examen physique et gynécologique afin de garantir la bonne santé générale de la candidate et d’écarter la présence de pathologies gynécologiques.
  3. Etudes chromosomiques et génétiques pour écarter la présence possible de maladies héréditaires: Caryotype ( qui inclut polymorphismes chromosomiques associés à un majeur risque de fausses couches), criblage du syndrome de l’X-fragile, thalassémies, atrophie musculaire (AME) et l’étude de 552 gènes liés à plus de 600 maladies autosomiques récessives ( TCG : le plus ample test de compatibilité génétique). Le futur père peut, en parallèle, réaliser le TCG et le comparer à celui de la donneuse afin de pouvoir éviter la transmission de maladies à la descendance. En plus, l’ADN obtenu pour les études génétiques est stockée dans une Biobanque pour si nous en avons besoin dans le futur.
  4. Analyse générale : du Groupe sanguin et du facteur RH, de la sérologie de syphilis, de la sérologie d’Hépatite B et d’Hépatite C, de la sérologie du VIH et des preuves de coagulation.
  5. Étude pour Cytomégalovirus (CMV).
  6. Criblage des 10 maladies sexuellement transmissibles les plus fréquentes (Chlamydia, gonorrhée , herpès I y II, tricomone , tréponème, mycoplasme hominis et genitalium, ureoplasme, haemophilus).

 

Plus d’informations sur la sélection de l’ovodonneuse

 

 

Banc de conservation de l’ADN des ovodonneuses

Les patientes qui ont besoin de gamètes donnés pour son traitement de fertilité, grâce au cryobanque de l’ADN des donneuses que, de manière pionnière, nous avons développé depuis  l’année 2010 à l’Instituto Bernabeu, elles pourront disposer de l’ADN de sa donneuse à n’importe quel moment pour les cas dans lesquels nous avons besoin de réaliser le diagnostic et l’étude d’une certaine maladie génétique dans le futur enfant. 

 

Phases du processus d’ovodonation

 

La première visite

La réalisation d’un traitement de don d’ovocytes est une décision très important et vous devez disposer de toute l’information. C’est pourquoi le médecin responsable de votre cas vous expliquera en détail les alternatives possibles et les points les plus importants de ce traitement.


Il est primordial que vous receviez l’information détaillée des points liés à la donneuse, tant en termes du cadre légal que de processus de sélection afin d’accepter les candidates comme donneuses. Heureusement, la législation espagnole est très claire et elle a créé une cadre de sécurité juridique qui nous permet de réaliser ces traitements de manière simple.

Nous vous expliquerons aussi le processus de sélection de la donneuse appropriée selon votre cas et en fonction des caractéristiques physiques et cliniques.

Pendant cette première visite, après avoir décidé la réalisation et le moment du traitement, nous vous expliquerons attentivement les mesures nécessaires pour le réaliser. La préparation de l’accueil des embryons est un processus plus simple que la FIV parce qu’il n’est nécessaire ni injections de tous les jours, ni des visites périodiques par le contrôle échographique.  En ce moment nous pourrons vous donner une date approximative de traitement.

À la fin de votre entretien avec le gynécologue, vous vous rencontrerez avec votre ACI pour compléter toutes les requises médicales et légales (signature d’accord) et pour recevoir l’ordonnance des médicaments nécessaires, ainsi que les instructions correctes et détaillées de consommation.

Conception et synchronisation du traitement

Dès l’instant où nous vous indiquons le traitement de don d’ovocytes et vous prenez la décision de le réaliser, il commence un processus dans lequel tous les départements de l’IB seront coordonnés pour vous offrir les plus élevés possibilités de succès et avec la meilleure attention personnelle.

Préparation de la cavité de l’endomètre pour accueillir l’embryon

L’endomètre es la « couche » de l’utérus où l’embryon doit s’adhérer et implanter postérieurement afin d’établir la grossesse.   


Cette « couche » doit être préparée et synchronisée avec l’embryon, c’est pourquoi nous devons lui administrer un médicament qui envoie des signes appropriés à l’utérus de façon que sa « réceptivité » soit optimale.

Heureusement, le processus de préparation est très facile et il n’est nécessaire ni injections, ni analyses de tous les jours, ni visites fréquentes. Dans la plupart des cas, il n’a besoin que d’une injection pour réaliser tout le traitement et il est généralement suffisant avec une ou deux échographies pour confirmer que la préparation est appropriée.

Les médicaments nécessaires pour le traitement sont administrés par voie orale ou transcutané « patch » et ils ont une bonne tolérance parce que les niveaux hormonaux que nous voulons obtenir sont très semblables à ceux d’un cycle naturel.

Une fois nous avons obtenu les ovocytes de la donneuse, il commencera l’administration de la progestérone par voie vaginal habituellement (ovules). Le moment dans lequel il commence l’administration est très important parce qu’elle « envoie » le signal à l’endomètre pour qu’il soit réceptif au moment du transfert, c’est-à-dire, elle indique la correcte synchronisation entre l’embryon et l’utérus.  

Pendant tout le processus, vous recevrez des instructions précises et détaillées par écrit sur toutes les phases de la préparation. Et, notre équipe sera mise à votre disposition, par conséquent vous ne devez pas douter de nous demander n’importe quelle question sur le processus du traitement.   

Sélection de l’ovodonneuse appropriée

Nous commençons une stricte sélection de l’ovodonneuse, conscients de la grande responsabilité qui représente la confiance déposée sur notre équipe, pour garantir l’élevée qualité et des résultats à nos patientes. Après le dépassement d’une analyse stricte (une étude psychologique, des preuves médicales gynécologiques, génétiques, et un résultat négatif des principales maladies qui peuvent se transmettre) la candidate est acceptée comme ovodonneuse.


Préalablement, la partenaire réceptrice doit nous informer sur son groupe sanguin et ses principaux traits physiques (poids, taille, couleur de la peau, des deux, des cheveux, etc.) et porter une photographie pour faciliter la similitude physique. En aucun cas et selon la législation espagnole, vous ne pouvez pas connaître l’identité des géniteurs et de l’ovodonneuse, mais nous vous fournirons un dossier des études médicales et génétiques réalisées, ainsi que son âge en vue d’être nécessaire dans le futur. De la même façon, nous procédons à la garde de son matériel génétique (ADN) pendant 20 années en cas d’être nécessaire une étude génétique comparative avancée du futur enfant.

Stimulation ovarienne de l’ovodonneuse

Nous commençons la stimulation des ovaires de l’ovodonneuse au même temps que la mère réceptrice  commence la thérapie pour préparer son endomètre.  Cette stimulation est importante pour obtenir une réussite future. Il est important d’obtenir un élevé nombre d’ovocytes, mais leur qualité est encore plus important.


C’est pour cela que nous suivons leur évolution par des contrôles échographiques périodiques où nous concevons la dose hormonale plus appropriée pour optimiser la qualité des ovocytes, sans dégrader -comme une patiente plus- la qualité de vie de la donneuse pendant la stimulation.

Récolte d’ovocytes de l’ovodonneuse

Quand le moment optimal est arrivé, nous procédons à la récolte d’ovocytes de l’ovodonneuse avec de la sédation à la salle d’opération. À l’Instituto Bernabeu nous garantissons un minimum de 8 ovocytes aux patientes d’ovodonation.

Aptitude du sperme

Parallèlement, l’homme fournit un échantillon de sperme qui est analysé en laboratoire pour optimiser sa capacité fécondante.

Fécondation in vitro

Nous réalisons la fécondation avec l’union de l’ovocyte et du spermatozoïde du partenaire dans le laboratoire d’embryologie humaine, en utilisant soit une FIV classique -plus naturelle- soit la technique d’ICSI qui consiste à sélectionner un spermatozoïde apte qui est introduit dans l’ovocyte à travers d’une aiguille fine, en facilitant la fécondation dans les cas de pathologie masculine.


Le résultat de la fécondation (premier jour de vie embryonnaire) pourra être observé approximativement 18 heures après. De cette façon, nous saurons combien d’ovocytes ont été fécondés normalement et le nombre d’embryons que nous avons obtenu.

Plus d’informations

Début de la progestérone

De la même façon qu’un cycle naturel, au moment de la fécondation nous devons insérer la progestérone dans les médicaments de la mère réceptrice. En cas de grossesse, ce médicament est très important parce qu’il est nécessaire pour le fœtus pendant ses premiers mois de gestation, jusqu’au moment où son placenta puisse la produire en quantités suffisantes.   

Transfert des embryons

Entre le deuxième et cinquième jour après la fécondation, nous programmerons le transfert d’embryons, lequel est le point culminant du traitement. Il consiste à déplacer l’embryon du laboratoire au lieu définitif pour son développement, c’est-à-dire, l’utérus de la future mère. Il est réalisé avec l’aide d’une échographie abdominale pour localiser le point plus convenable pour la nidation.  


Nous passerons un fin cathéter à travers du col utérin et déposerons à l’intérieur de l’utérus une goute du moyen de culture où l’embryon flotte. Il n’exige pas de sédation, il n’est pas douloureux et, de fait, il est très semblable à un contrôle gynécologique routinier.  Afin de faciliter que le processus soit le moins invasif possible, nous le réalisons dans une salle stérile à 36 degrés avec un éclairage ténu et voisine au laboratoire. 

Analyse de vérification de grossesse

Après 13/14 jours du début de la progestérone, nous programmerons l’analyse de confirmation ou pas de la grossesse : cette analyse déterminera dans le sang des niveaux de l’hormone appelée beta-hCG laquelle produit l’embryon et passe à la mère à travers du placenta. 


C’est le premier signal qui envoie l’embryon et nous pouvons le considérer comme une preuve de son implantation.

En cas de ne pas exister la grossesse, toute l’équipe humaine qui a participé procède à étudier tout le traitement afin d’évaluer les causes de l’échec. Après le comité, nous nous réunissons avec le couple pour lui transmettre ce rapport médical. 

Échographie de contrôle correct de gestation

Après 15 jours et la confirmation de la grossesse, nous réaliserons une échographie pour vérifier que la gestation s’est établie normalement. La réalisation de l’échographie quelques jours avant peut créer de la confusion et de l’incertitude parce que le résultat n’est pas concluant dans la plupart des cas. 


En caso de no existir embarazo, todo el equipo humano que ha intervenido procede a estudiar todo el tratamiento para poder evaluar las causas. Tras el comité nos reunimos con la pareja para transmitirle este informe médico.

 

Échographie de contrôle correct de gestation

Après 15 jours et la confirmation de la grossesse, nous réaliserons une échographie pour vérifier que la gestation s’est établie normalement. La réalisation de l’échographie quelques jours avant peut créer de la confusion et de l’incertitude parce que le résultat n’est pas concluant dans la plupart des cas. 

Est-ce que vous le trouvez intéressant ? OUI No

Contactez avec l'Instituto Bernabeu

Nos cliniques

IB Alicante. Espagne

IB Alicante. Espagne

965 15 40 00

 

IB Elche. Espagne

IB Elche. Espagne

966 66 44 11

 

IB Cartagena. Espagne

IB Cartagena. Espagne

968 32 15 20

 

IB Benidorm. Espagne

IB Benidorm. Espagne

965 85 32 50

 

IB Albacete. Espagne

IB Albacete. Espagne

967 10 00 55

 

Abonnez-vous au Bulletin d'information IB

Facebook Twitter Youtube
Voulez-vous nous conseillez?

Demandez un rendez-vous dans notre centre

Informations du rendez-vous

Merci de votre intérêt à notre institution. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais pour confirmer votre demande.

Si vous le préférez, appelez-nous :

+34 965 50 40 00