Diagnostic Génétique Préimplantatoire de l’Embryon (DGP)

L’évaluation de l’embryon pour détecter s’il a des maladies héréditaires nous permet d’assurer une descendance saine et de mettre fin à la transmission de maladies à des générations futures

Qu’est-ce que le DGP ?

Le Diagnostic Génétique Préimplantatoire consiste en l’étude des altérations génétiques chez l’embryon avant d’être transferts à la mère afin d’éviter la transmission de certaines maladies génétiques. 

À quoi sert le DPG ? Quel est son objectif ?

Le DGP permet de reconnaître les embryons sans des maladies génétiques lesquelles sont toujours provoquées par une mutation génétique. Son objectif est d’assurer une descendance saine et de cesser la transmission de maladies chez la famille. 

En quoi consiste le Diagnostic Génétique Préimplantatoire ?

Pour réaliser le DGP il faut disposer de l’étude génétique et nous devons le faire préalablement. Par conséquent, le premier démarche sera réaliser l’étude génétique afin d’identifier l’erreur dans le gène (mutation) qui provoque la maladie dans votre cas. Grâce au résultat de l’étude génétique, nous établissons la stratégie de diagnostic, personnalisée pour des embryons futurs (informativité).

Une fois que la phase préparatoire du DGP est complétée (l’étude génétique et l’informativité) nous pouvons commencer le cycle DGP sous garantie. Pour cela, le couple doit suivre un traitement de Fécondation In Vitro (FIV). Nous devons attendre que les embryons résultants du processus se soient divisés pour réaliser la biopsie embryonnaire. Les biopsies seront analysées dans le laboratoire de biologie moléculaire et les embryons biopsiés resteront en culture jusqu’à l’obtention du diagnostic génétique. L’objectif est transférer des embryons sains et évolutifs qui donnent lieu à une gestation saine. 

Dans quels cas le DGP est-il prescrit ?

Le Diagnostic Génétique Préimplantatoire peut faire du bien aux couples affectés ou porteurs d’une maladie génétique qui veuillent obtenir une descendance biologique libre de maladies et sans le risque d’avoir une gestation atteinte d’une maladie qui vous pose la question de décider de l’interruption de la grossesse. 

Quelles maladies peuvent s’analyser par le DGP ?

Chaque jour, il augmente le nombre de maladies héréditaires et il est possible de déterminer où se trouve l’anomalie qui les provoque.  De façon que les maladies génétiques où nous connaissons le gène qui provoque l’erreur (mutation) pourraient être analysées par DGP. Cela peut s’appliquer à :

-  Des couples où un partenaire souffre une maladie génétique qui est hérité de forme dominante (le 50% de vos enfants sont malades).

-  Des couples où la mère est porteuse d’une maladie génétique liée au sexe (tous vos enfants seront malades).

-  Des couples où les deux partenaires sont porteurs d’une maladie génétique qui est hérité de forme récessive (le 25% de vos enfants sont malades).  

Est-ce que vous le trouvez intéressant ? OUI No

Contactez avec l'Instituto Bernabeu

Abonnez-vous au Bulletin d'information IB

Facebook Twitter Youtube

Appt.

Contact

Online

Voulez-vous nous conseillez?

Demandez un rendez-vous dans notre centre

Informations du rendez-vous

Merci de votre intérêt à notre institution. Nous vous contacterons dans les plus brefs délais pour confirmer votre demande.

Si vous le préférez, appelez-nous :

+34 965 50 40 00

Bebé Instituto Bernabeu