Essais cliniques de l’Instituto Bernabeu

Essais cliniques de l’Instituto Bernabeu
  • Vous souhaitez recevoir plus d'informations ?

    Nous vous conseillons sans engagement

  • Format de date :JJ slash MM slash AAAA
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Un traitement médical correct doit combiner, avec les soins purement médicaux, la personnalisation du processus et, dans certains cas, l’application de la R+D+I. À l’Instituto Bernabeu, nous menons en permanence différentes lignes de recherche auxquelles nos patients peuvent s’inscrire s’ils le souhaitent.

Importance du compactage endométrial après l’exposition à la progestérone en cycle substitué pour le transfert des embryons

Importance du compactage endométrial après l’exposition à la progestérone en cycle substitué pour le transfert des embryons

Qu’est-ce qu’elle étudie ? :  Elle étudie l’éventuelle importance des changements endométriaux qui se produisent après l’exposition à la progestérone dans le développement et l’évolution postérieure d’une grossesse et si ces changements obéissent à une prédisposition génétique.

Objectif : Comparer les résultats reproductifs dans des cycles de préparation pour le transfert d’embryons entre les patientes qui réduisent leur endomètre dans la phase sécrétrice préalable au transfert et celles qui maintiennent un endomètre stable ou plus élevé.

Direction scientifique : Docteur Ll. Aparicio, directeur de l’Unité de Faible Réserve Ovarienne. Chercheuse Principale : Docteur Esperanza de la Torre, gynécologue experte en procréation assistée

Démarrage : juin 2021. Situation actuelle : en cours de recrutement de patientes de façon active.

Lieu : Institut Bernabeu Alicante, Madrid, Albacete, Majorque, Benidorm et Elche. 

Plus d’informations : Si vous voulez plus d’informations, cliquez sur le lien suivant

Stimulation conventionnelle en phase folliculaire versus stimulation en phase lutéale chez les patients ayant une réponse sous-optimale. Essai clinique randomisé. Étude sublinguale

Stimulation conventionnelle en phase folliculaire versus stimulation en phase lutéale chez les patients ayant une réponse sous-optimale. Essai clinique randomisé. Étude sublinguale

Maladie étudiée : réponse sous-optimale à la stimulation ovarienne.

Objectif : étudier la différence entre le nombre d’ovocytes obtenus par stimulation ovarienne en phase folliculaire par rapport à une stimulation en phase lutéale sur une population de patientes ayant déjà obtenu une réponse sous-optimale.

Direction scientifique : Dr. Ll. Aparicio, directeur de l’unité de faible réponse ovarienne.

Date de début : janvier 2020

Lieu : Instituto Bernabeu Alicante

Plus d’informations : Si vous voulez plus d’informations, cliquez sur le lien suivant

Pour plus de détails sur l’étude, vous pouvez la consulter sur Ministère de la santé

Prolutex in Frozen Embryo Transfer Cycles at the Blastocyst Stage (PROGEX) NCT03701490

Prolutex in Frozen Embryo Transfer Cycles at the Blastocyst Stage (PROGEX) NCT03701490

Analyse de l’étude : il s’agit du premier essai clinique au monde qui utilise la progestérone administrée par voie sous-cutanée à une dose de 50 mg par jour et compare les résultats avec ceux du traitement standard administré par le vagin.

Objectif : nous cherchons à savoir quel est le protocole de traitement optimal qui peut améliorer les résultats en fonction de la voie d’administration du médicament chez les patients recevant des embryons congelés.

Direction scientifique : Docteur Ll. Aparicio, directeur de l’unité de faible réponse ovarienne.

Début : mars 2020

Lieu : Instituto Bernabeu Alicante

Plus d’informations : Si vous voulez plus d’informations, cliquez sur le lien suivant

Pour plus de détails sur l’étude, vous pouvez cliquer sur le lien suivant

Efficacy of Urinary Vs Recombinant FSH in Oocyte Donors Based on Receptor N680S FSH Gene Polymorphism (Genodon Trial) (GENODON) NCT02625519

Efficacy of Urinary Vs Recombinant FSH in Oocyte Donors Based on Receptor N680S FSH Gene Polymorphism (Genodon Trial) (GENODON) NCT02625519

Analyse de l’étude: il s’agit du premier essai clinique de conception prospective et randomisée visant à évaluer les différences dans les résultats de la stimulation en fonction de la gonadotrophine utilisée chez des patients présentant des profils génétiques différents.

Objectif: nous recherchons les différences dans les réponses aux médicaments en fonction du profil génétique de la femme et du type de médicament utilisé.

Direction scientifique: Docteur Ll. Aparicio, directeur de l’unité de faible réponse ovarienne.

Situation actuelle: En phase de recrutement

Lieu: Instituto Bernabeu Alicante

Pour plus de détails sur l’étude, vous pouvez cliquer sur le lien suivant

Early Follicular Phase vs Lutheal Phase Ovarian Stimulation in Bologna Criteria IVF/ICSI Cycles (LUTEAL Trial) (LUTEAL) NCT02625532

Early Follicular Phase vs Lutheal Phase Ovarian Stimulation in Bologna Criteria IVF/ICSI Cycles (LUTEAL Trial) (LUTEAL) NCT02625532

Analyse de l’étude : il s’agit du premier essai clinique de conception prospective et randomisée visant à évaluer les différences de résultats de la stimulation en fonction du moment du cycle auquel débute l’administration du traitement.

Objectif : déterminer les différences possibles en ce qui concerne le nombre d’ovocytes chez les patientes à faible réponse qui débutent le traitement en phase folliculaire ou en phase lutéale.

Direction scientifique : Docteur Ll. Aparicio, directeur de l’unité de faible réponse ovarienne.

Situation actuelle : étude terminée

Lieu : Instituto Bernabeu Alicante

Pour plus de détails sur l’étude, vous pouvez cliquer sur le lien suivant

Conventional Ovarian Stimulation vs. Single Injection Stimulation of Corifollitropin Alfa in Oocyte Donor (TAIL) NCT03939403

Conventional Ovarian Stimulation vs. Single Injection Stimulation of Corifollitropin Alfa in Oocyte Donor (TAIL) NCT03939403

Analyse de l’étude : elle explore la possibilité de compléter la stimulation ovarienne complète avec une seule injection de médicament.

Objectif : confirmer la possibilité d’administrer la totalité de l’action stimulante avec une seule injection de Corifollitropine alfa sans l’administration postérieure de doses supplémentaires chez les patientes ayant une réponse normale à la stimulation.

Direction scientifique : Docteur Ll. Aparicio, directeur de l’unité de faible réponse ovarienne.

Situation actuelle : Recrutement actif de patients

Date de finalisation prévue : décembre 2020

Lieu : Instituto Bernabeu Alicante

Pour plus de détails sur l’étude, vous pouvez cliquer sur le lien suivant

Parlons

Nous vous conseillons sans engagement

SITUATION ACTUELLE

COVID-19