Questions et Réponses

Índice

Qui peut donner des ovules ou du sperme?

Les donneuses d’ovule sont de jeunes femmes saines qui désirent aider d’autres femmes à être mères. Elles sont en général des personnes engagées socialement et avec un niveau culturel élevé. Beaucoup sont des étudiantes universitaires.

Les éléments requis sont d’avoir entre 18 et 35 ans, avoir une histoire de famille exempte de maladies à transmission génétique, avoir un caryotype normal (étude des chromosomes), un criblage des maladies génétiques négatif et exhaustif, une étude exempte de maladies sexuellement transmissibles (Sida, Hépatite B et C, Syphilis), un appareil reproducteur dans la normalité, santé physique et mentale, une histoire de fertilité antérieure et/ou une réponse adéquate à la stimulation ovarienne, et un indice de masse corporelle adéquat.

Les donneurs de sperme sont de jeunes hommes sains et qui désirent, volontairement, donner leur sperme fin qu’il puisse être utilisé par des couples se soumettant à des techniques de reproduction assistée.

Les éléments requis sont d’avoir ente 18 et 35 ans, d’être bien psychologiquement et physiquement, de ne pas souffrir de sa part et de celle de sa famille de maladies génétiques qui puissent être transmises à la descendance, ne pas être porteur, ni être infecté par des maladies sexuellement transmissibles (Sida, Hépatites B et C, Syphilis), avoir un appareil reproducteur dans la normalité, ne pas présenter d’infections, présenter un Caryotype (étude des chromosomes) normal, et posséder un sperme d’une qualité d’environ 4,5 fois supérieure aux niveaux normaux, qui puisse supporter de manière adéquate la procédure de congélation et de décongélation.

La donation est-elle anonyme?

Oui. La Loi espagnole dit que les informations en relation à l’identité des donneuses seront gardées sous clé, dans le secret le plus absolu.

Une donneuse peut-elle connaître l’identité du fils qui est né?

Non. La Loi dit que la donation est anonyme et que les donneuses n’ont pas le droit de connaître l’identité de l’enfant mis au monde. Il n’existe pas non plus la possibilité que l’enfant puisse connaître l’identité de la donneuse.

Comment puis-je être donneuse?

Dans les cas de donations d’ovocytes, après vous être mise en contact avec notre centre, nous procéderons à une première visite durant laquelle nous vérifierons si tous les critères précédemment évoqués sont remplis. Si vous êtes apte, nous vous fixons un rendez-vous avec notre gynécologue, qui vous réalisera une exploration et une révision médicale. Dans la même journée, nous vous réaliserons également une prise de sang. Une fois que l’on obtient les résultats et qu’ils sont positifs, le traitement commencera au premier jour de votre prochaine menstruation.

Dans les cas de donations de sperme, après vous être mis en contact avec notre centre, il faudra assister à une première entrevue. Si les critères requis sont remplis, vous pouvez laisser un échantillon le jour même. Vous serez appelé à laisser un échantillon ultérieur, pour comparer son résultat au premier. S’ils sont positifs, nous procéderons à une épreuve de congélation/décongélation du sperme, et s’il la surmonte, nous demanderons un troisième échantillon et une analyse de sang. Ce troisième échantillon rentrera dans notre banque de sperme, bien qu’il soit maintenu en quarantaine un certain temps afin que l’on révise les analyses. A partir de ce moment, il est habituel que le donneur doive se rendre au centre chaque semaine.

Il faut également signer un document dans lequel nous expliquons quel va être le processus et les aspects légaux en relation à la garantie de l’anonymat, et au fait que le donneur n’a aucun droit ni devoir de s’informer sur les éventuels enfants que sa donation aura engendrés.

Les donneuses reçoivent-elles une compensation économique?

La donation est un acte altruiste, mais on permet une compensation économique couvrant les frais de déplacement, les absences au travail, etc.

Pour les donneurs de sperme, une compensation économique est prévue pour les dérangements et les déplacements de 50 euros pour chaque échantillon valide.

Y a-t-il des limites pour la donation?

Selon la loi, une personne peut être donneuse jusqu’à ce qu’il (ou elle) ait engendré un maximum de six enfants nés en Espagne.

La donation d’ovocytes est-elle une procédure douloureuse?

Non. En effet, pour la majeure partie des jeunes femmes qui l’ont réalisée, ce fut une expérience positive et elles se sentent satisfaites, orgueilleuses, et le répètent.

La donation d’ovules peut-elle affecter ma fertilité future ou ma réserve ovarienne?

Non. Dans chaque cycle, on perd de forme naturelle des centaines d’ovules qui ne pourront plus être réutilisés. Le traitement ne récupère les ovules que d’un cycle. Dans plusieurs cas, le fait de mener à bout une révision gynécologique tant approfondie permet de diagnostiquer des altérations qui, à court terme, pourraient compromettre la fertilité.

Quand un donneur peut-il être refusé?

Quand la fertilité du sperme dans les échantillons répétés ne permet pas sa congélation ou quand, après la congélation, la survie des spermatozoïdes n’est pas acceptable.

Quand on détecte des anomalies dans les analyses périodiques que l’on réalise.

Quand le sperme d’un donneur a permis la gestation de six grossesses évolutives, comme il est inscrit dans la loi.


© Instituto Bernabeu. Espagne. | Alicante | Elche | Cartagena | Benidorm | +34 902 30 20 40 | | Mentions légales | Cookies policy

IBbiotech Fundación instituto bernabeu sello ISO EFQM

25th birthday of Instituto Bernabeu’s first IVF baby