microinjection intracytoplasmique de spermatozoïdes

Quels sont les examens à faire avant un traitement de don d’ovule?

Le don d’ovocytes est devenu un recours lorsque les femmes ne peuvent plus utiliser leurs propres ovules pour des motifs variés, comme une faible réserve ovarienne, faible qualité ovocytaire ou une ménopause précoce.

Il s’agit d’un processus
largement répandu en Espagne. De la même manière que l’Espagne pulvérise le
record en don et greffe d’organes, elle enregistre le nombre […]

2019-02-15T09:11:23+01:0015 de février de 2019|0 Commentaires

Développement embryonnaire : Embryon le 1er jour (J1)

Lorsqu’un ovocyte se trouve à son stade de maturité optimal, l’ovulation a lieu. Ce jour est appelé jour zéro de développement (J0) et c’est dans cette période de temps que doit se produire la fécondation par un spermatozoïde compétent.

Lorsque l’ovocyte est fécondé, il
devient zygote et nous nous trouvons au J1 du développement, moment où doivent
se différencier certaines […]

2019-01-04T08:59:03+01:004 de janvier de 2019|0 Commentaires

Obésité et fertilité

Magnitude du Problème
L’obésité est un problème de Santé Publique aussi bien dans la population en général, que chez les femmes en âge fertile. Les chiffres à ce sujet l’indiquent et le problème, loin de s’améliorer, augmente progressivement ces dernières années.
L’obésité maternelle aux États-Unis atteignait 7 % en 1980 et il est passé à 24 % en 1999. Si nous prenons en compte l’obésité et le surpoids, les données disponibles indiquent 37,1 % en 1999 et 40,5 % en 2003.
L’étude NHANES (National Health and Nutrition Examination) montre des chiffres concernant l’Obésité (IMC : Indice de masse corporelle ≥ 30 kg/m2) chez des femmes en âge de reproduction (20 à 39 ans) de 31,9 %.
En définitive, une femme sur 3 en âge fertile est obèse. […]

2018-12-07T09:22:30+01:007 de décembre de 2018|0 Commentaires

Pourquoi le Screening Chromosomique Complet (PGS/PGT-A/CCS) via l’array-CGH diminue le taux de fausse-couche?

Le taux de fausse-couche dans la population générale sans problèmes de fertilité se situe autour de 15-20 %, c’est-à-dire qu’un couple sur cinq qui parvient à une grossesse vivra une fausse-couche spontanée, et chez 5 % de ces couples, cela se produira plus d’une fois. Même si la grossesse survient grâce à des techniques de reproduction assistée, le taux de fausse-couche ne varie pas ; c’est pour cela que lorsqu’un couple consulte pour recevoir un conseil en reproduction, il est important de réaliser une étude détaillée et d’élaborer un protocole adapté à leur cas afin d’obtenir le meilleur résultat qui est que l’enfant naisse sain, en minimalisant la probabilité de fausse-couche. Pour cela, il faut savoir qu’une fausse-couche ou perte gestationnelle peut survenir pour des causes diverses (problèmes utérins, immunologiques, etc…), mais dans la moitié des cas, il existe des anomalies chromosomiques dans l’embryon qui empêchent la grossesse de se poursuivre, entraînant alors une fausse-couche. Un embryon normal a deux copies de chaque chromosome, une héritée de la branche paternelle et l’autre de la branche maternelle, et les anomalies chromosomiques dont il peut souffrir consistent en un changement de ce nombre de copies, ce qui produit un déséquilibre dans la charge génétique et pourrait bloquer le développement embryonnaire. […]

2018-05-18T08:46:21+01:0018 de mai de 2018|0 Commentaires

Je ne tombe pas enceinte ; pourquoi? Que puis-je faire?

Si vous ne tombez pas enceinte au bout d’un an ou plus alors que vous essayez, il est temps de vous mettre entre les mains de professionnels. […]

2018-06-04T09:58:36+01:0023 de mars de 2018|0 Commentaires
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?