Je souffre de faible réponse ovarienne? comment dois-je me soigner?

Nous parlons de réponse faible lorsque le nombre d’ovocytes obtenu chez une patiente durant le cycle de fertilisation in vitro est plus bas qu’espéré. Habituellement les critères que nous utilisons pour décréter qu’une patiente a une faible réponse est le fait d’avoir recueilli 3 ovocytes ou moins et d’avoir des marqueurs de réserve ovarienne (fondamentalement AMH et RFA) extraordinairement faibles. […]

2018-08-03T09:25:40+01:003 de août de 2018|0 Commentaires

Défaut d’implantation et fausse-couche à répétition. Traitement et solutions

Le traitement avec succès du défaut d’implantation ou de la fausse-couche à répétition est un véritable défi pour les médecins et pour les patients.
Pour l’Instituto Bernabeu, c’est un terrain dans lequel nous ne cessons de faire des recherches et bien que nous soyons loin de trouver une solution à tous les problèmes, le nombre de couples que nous pouvons traiter de manière satisfaisante est de plus en plus nombreux. […]

2019-11-08T12:57:25+01:0020 de juillet de 2018|0 Commentaires

Avec le TCG (Test de compatibilité génétique) vous pouvez éviter de transmettre des maladies héréditaires à vos enfants

Notre Test de Compatibilité Génétique (TCG) basé sur le séquençage massif de l’ADN analyse plus de 600 maladies.
[…]

2018-07-14T12:32:25+01:0013 de juillet de 2018|0 Commentaires

Nouvelle exploration pour l’étude des couples présentant des défauts d’implantation récurrents

L’Instituto Bernabeu est spécialisé dans l’apport de solutions individuelles spécialement chez des patients  ayant un pronostic reproductif difficile. (Faible réserve ovarienne et Défaut d’Implantationembryonnaire (RIF)).
Dans les cas de patientes qui souffrent d’un défaut réitéré d’Implantation, la réalisation de nombreux tests, ayant peu ou quasiment pas de valeur et de traitements empiriques à l’efficacité douteusea parfois été proposée. […]

2018-06-29T12:29:50+01:0029 de juin de 2018|0 Commentaires

Transfert d’embryons en cycle naturel ou substitué : avantages et inconvénients

Le transfert des embryons à l’utérus maternel est le moment le plus important de tout traitement de reproduction assistée. Son transfert ne peut pas être une chose laissée au hasard. Nous devons nous appuyer sur un endomètre réceptif qui permet la nidification de l’embryon.
La préparation de l’endomètre peut être réalisée à l’aide de médicaments (estrogènes) pour simuler le comportement utérin que réalise la nature (cycle substitué ou artificiel) ou bien le réaliser au moment biologique le plus adéquat après l’ovulation –transfert en cycle naturel-. […]

2018-06-22T10:07:59+01:0022 de juin de 2018|0 Commentaires

Pourquoi le Screening Chromosomique Complet (PGS/PGT-A/CCS) via l’array-CGH diminue le taux de fausse-couche?

Le taux de fausse-couche dans la population générale sans problèmes de fertilité se situe autour de 15-20 %, c’est-à-dire qu’un couple sur cinq qui parvient à une grossesse vivra une fausse-couche spontanée, et chez 5 % de ces couples, cela se produira plus d’une fois. Même si la grossesse survient grâce à des techniques de reproduction assistée, le taux de fausse-couche ne varie pas ; c’est pour cela que lorsqu’un couple consulte pour recevoir un conseil en reproduction, il est important de réaliser une étude détaillée et d’élaborer un protocole adapté à leur cas afin d’obtenir le meilleur résultat qui est que l’enfant naisse sain, en minimalisant la probabilité de fausse-couche. Pour cela, il faut savoir qu’une fausse-couche ou perte gestationnelle peut survenir pour des causes diverses (problèmes utérins, immunologiques, etc…), mais dans la moitié des cas, il existe des anomalies chromosomiques dans l’embryon qui empêchent la grossesse de se poursuivre, entraînant alors une fausse-couche. Un embryon normal a deux copies de chaque chromosome, une héritée de la branche paternelle et l’autre de la branche maternelle, et les anomalies chromosomiques dont il peut souffrir consistent en un changement de ce nombre de copies, ce qui produit un déséquilibre dans la charge génétique et pourrait bloquer le développement embryonnaire. […]

2018-05-18T08:46:21+01:0018 de mai de 2018|0 Commentaires

Accumulation d’ovocytes (Double stimulation) chez des patientes présentant une faible réponse. Vitrification élective

Le nombre d’ovocytes obtenus est un facteur pronostic clé dans les traitements de Fécondation In Vitro (FIV). Il est possible d’obtenir jusqu’à 6 ou 8 ovocytes, les possibilités étant supérieures plus le nombre d’ovocytes extraits est élevé.
Le soin de la patiente à Faible réponse doit être spécialement méticuleux, aussi bien dans le protocole de stimulation ovarienne choisi que dans les processus de recueil et maniement des ovocytes dans le laboratoire. Dans ces cas, l’obtention d’un ovocyte additionnel peut augmenter les possibilités de succès de manière considérable. […]

2018-05-03T17:45:59+01:004 de mai de 2018|0 Commentaires

DPI, SGP, CCS et PGT-A; est-ce la même chose?

DPI Le Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DPI– en anglais PGD-) se compose d’un ensemble de techniques appliquées sur l’embryon avant son transfert dans l’utérus maternel, dans l’objectif d’étudier ses éventuelles altérations chromosomiques et/ou génétiques. Son but est d’assurer une descendance saine et de mettre fin à la transmission d’une maladie concrète à la descendance.   […]

2018-04-13T13:33:37+01:0013 de avril de 2018|0 Commentaires
VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE ?