La méthode ROPA ou le partage de la maternité par deux mamans - Instituto Bernabeu

Il s’appelle Iker, il a neuf mois et a deux mamans qui l’adorent. Ana et Lucía croyaient que l’amour entre elles ne pouvait pas être plus grand, et quand ce petit miracle est arrivé, elles ont découvert qu’il y avait encore beaucoup de place pour bien plus d’amour encore.

Après mûre réflexion et grâce à l’expérience d’autres amies qui avaient déjà franchi le pas, elles ont décidé que toutes deux allaient être la mère biologique de leur futur bébé. Et c’est possible grâce à la méthode ROPA (Réception des ovocytes du couple) : l’une fournit ses ovules et l’autre met au monde l’enfant des deux. De cette façon, toutes deux profitent intensément de la maternité. 

Comme des centaines de couples de lesbiennes l’avaient déjà fait, elles ont également fait confiance au groupe Instituto Bernabeu pour réaliser leur rêve de devenir mères. Et la décision est facile à prendre quand on le fait dans une clinique qui offre un traitement humain et chaleureux associé à d’un grand professionnalisme et à l’application d’une médecine reproductive d’élite.

Comment faire?

La clinique a une grande expérience en matière de médecine reproductive et de nombreux couples de lesbiennes choisissent la méthode ROPA. La technique utilisée est simple et l’Instituto Bernabeu réalise l’ensemble du processus de manière impeccable.

Tout commence avec la première visite à l’Instituto Bernabeu. Cette consultation permet de faire un examen gynécologique, d’analyser les antécédents médicaux des deux femmes et d’aborder les meilleures options de réussite.

À l’étape suivante, la femme qui fournit ses ovules subit un traitement de stimulation ovarienne prescrit par un gynécologue expert en médecine de la reproduction. Lorsque les ovules sont arrivés à maturité, ils sont extraits par ponction ovarienne dans le cadre d’une intervention peu douloureuse et légèrement sédative.

Les ovules sont fécondés en laboratoire avec du sperme de donneur. Les embryologistes effectuent un suivi intensif de l’embryon grâce à des incubateurs de pointe qui leur permettent d’observer son développement étape par étape.

En même temps, le couple reçoit un traitement hormonal pour préparer l’utérus. Après la préparation de l’endomètre, l’embryon est transféré à la future mère, généralement dans le cadre d’un cycle classique de fécondation in vitro (FIV). Le processus est rapide et indolore. Le jour même, ils peuvent rentrer dans leur pays. Le couple vit le processus et la grossesse avec une grande intensité et toutes deux y participent activement.

Les émotions liées au traitement de procréation assistée sont gérées grâce à des séances psychologiques individualisées, que la clinique met gratuitement à la disposition des couples.

On n’a jamais trop de deux mères

Ainsi, pour Ana et Lucía, il a été très facile de prendre la décision et de faire confiance à l’Instituto Bernabeu pour lancer un projet de vie aussi important. Et elles disent que le processus par lequel elles ont fondé une famille et ont donné naissance à Iker, qui a deux mamans, a été très facile.

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ

You can arrange an

Rate this post