Comment devenir parents après une vasectomie? - Instituto Bernabeu

La vasectomie se comporte comme une azoospermie obstructive, c’est-à-dire qu’elle atteint l’absence de spermatozoïdes et de cellules spermatogènes dans le sperme et l’urine post-éjaculation, en raison d’une obstruction bilatérale des canaux séminaux.

C’est une méthode efficace de stérilisation chirurgicale masculine permanente. Malgré cela, à l’heure actuelle, la grossesse peut être également atteinte après une vasectomie.

Avant de subir une vasectomie, vous devez aborder les aspects suivants:

Son caractère définitif implique qu’avant sa réalisation, vous devez recevoir des informations exactes sur ses risques et bénéfices:  

  • La vasectomie doit être considérée comme irréversible.
  • Elle s’accompagne d’un faible taux de complications; cependant, comme il s’agit d’une opération programmée, même de petits risques doivent être expliqués, car les hommes (et leurs partenaires) peuvent souhaiter les considérer avant de donner leur consentement.
  • La vasectomie peut échouer, bien que le taux d’échec soit faible.
  • Il faut conseiller aux couples de continuer à utiliser d’autres méthodes contraceptives efficaces jusqu’à confirmation de l’élimination des spermatozoïdes.
  • Il n’empêche pas la propagation des maladies sexuellement transmissibles.
  • Toutes les données disponibles indiquent que la vasectomie n’a pas d’effets secondaires graves à long terme.
  • Parmi les différents processus; la vasectomie consistant en interposition de fascia avec cautérisation semble la technique la plus efficace.

Obtention de spermatozoïdes pour réaliser une fécondation in vitro après vasectomie

Il existe plusieurs techniques efficaces pour obtenir les spermatozoïdes directement à partir du testicule ; ce qui permet d’avoir une progéniture après une vasectomie : 

  • La technique de récupération des spermatozoïdes que nous appliquons à l’Instituto Bernabeu consiste à aspirer le tissu testiculaire à l’aide d’une aiguille fine (PAAF Testicular). Contrairement à la biopsie testiculaire, n’est pas nécessaire l’anesthésie générale, ni ouverture du sac scrotal, ni perte de fragments de tissu testiculaire. Il s’agit donc d’une méthode simple, minimalement agressive, rapide et efficace, et peut donc être répétée pour différents cycles de FIV.
  • La biopsie testiculaire, en raison de sa plus grande agressivité, n’est pas la technique de choix de l’Institut Bernabeu .Plus d’info

Chez les hommes qui ont déjà eu une progéniture, la collecte de spermatozoïdes par cette technique est proche de 100%, ce qui rend très rare le besoin d’une biopsie testiculaire. (Ne confondez pas le succès du cycle de procréation assistée). Plusieurs années après avoir subi une vasectomie, même au-dessus de l’âge de 16 ans après son exécution, des spermatozoïdes utiles sont facilement obtenues.

Une fois les spermatozoïdes obtenus, ils sont transférés au laboratoire de fécondation in vitro pour inséminer par ICSI, les ovules préalablement collectés.

Correction de la vasectomie: vasovasostomie

Comment devenir parents après une vasectomie? - Instituto Bernabeu

Il faut tenir compte du fait qu’environ 2% à 6% des hommes vasectomisés demandent une rectification de la vasectomie. La technique pour la recanaliser s’appelle Vasovasostomie et c’est le processus inverse de vasectomie:

Elle consiste à rétablir l’union du canal déférent qui a été coupé lors de la vasectomie, pour permettre au sperme de repasser. Pour cela, l’urandrologue utilise des techniques de microchirurgie à l’aide d’une loupe chirurgicale et de matériaux de suture plus petits. 

Une grande variété de taux de réussite chirurgicale de correction de vasectomie ont été publiés (jusqu’à 90%); le succès dépendra  de ces facteurs :

  • Le temps écoulé entre la vasectomie et la nouvelle fécondation,
  • Type de vasectomie pratiqué (par exemple, avec extrémité ouverte ou scellée),
  • La modalité de correction (vasovasostomie ou vasoépididymostomie)
  • Et si la correction était uni ou bilatérale.

Limitations de la vasovasostomie

La technique présente plusieurs inconvénients:

  • Après son achèvement, il faut attendre entre 8 et 12 mois pour vérifier si suffisamment de spermatozoïdes sont à nouveau produits dans l’éjaculat.
  • Le succès de l’intervention ne garantit pas que la fonctionnalité sera récupérée. Il n’est pas toujours possible de restaurer la production de sperme en quantité et qualité suffisantes
  • Parmi ceux qui subissent une vasovasostomie, nous avons constaté que 5% à 10% présentent une obstruction de l’épididyme due à une rupture des tubules, ce qui rend une épididymovasostomie indispensable à l’inversion. Il s’agit d’une chirurgie très précise avec un pronostic qui est pire.

Timing: un élément clé pour la correction de la vasovasostomie

Il joue un rôle fondamental dans la récupération de la fertilité à nouveau, la période de temps depuis laquelle la vasectomie a été pratiquée comme méthode de planification familiale: à plus de temps, pire seront les résultats.

Plus l’intervalle entre la vasectomie et la correction est long, plus le taux de grossesse est bas. Par exemple, dans une étude portant sur 1 469 hommes subissant une correction de vasectomie microchirurgicale:

  • Les taux de perméabilité et de grossesse étaient de 97% et 76%, respectivement, pour un intervalle allant jusqu’à 3 ans après la vasectomie.
  • 88% et 53% pour les patients qui avaient eu l’operation de 3 à 8 ans auparavant
  • Entre 79% et 44% respectivement pour les de 9 à 14 ans après l’operation
  • 71% et 30% por ceux la  ≥ à 15 ans

La plupart des patients viennent quand il se sont écoulés plus de 8 ans après leur vasectomie, ce qui affecte le taux de réussite de la vasovasostomie. Cela s’ajoute au fait qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale complexe, qui n’atteint pas toujours son objectif et nécessite une période d’attente après sa realisation;

La plupart des patients viennent plus de 8 ans après leur vasectomie, ce qui affecte le taux de réussite de la vasovasostomie. Cela s’ajoute au fait qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale complexe, qui n’atteint pas toujours son objectif et nécessite une période d’attente après son achèvement; Il est plus avantageux que la FIV – avec biopsie ou ponction testiculaire pour recueillir les spermatozoïdes directement du testicule – soit la technique la plus efficace pour retrouver la paternité

Plus d’informations dans la section uroandrologie de l’ Instituto Bernabeu

You can arrange an

Rate this post