Genetic

Etude du facteur masculin

Actuellement, tous les paramètres obtenus à travers de l’analyse des spermatozoïdes (spermogramme), ne nous apporte pas une information complète sur le potentiel de fécondité du sème et la capacité à donner naissance à un embryon sain et à une grossesse évolutive. Une étude complète du facteur masculin et sa contribution à la fertilité du couple requiert de déterminer quelques autres paramètres, tels que:

FISH dans les spermatozoïdes:

Grâce à une technique FISH décrite précédemment, on étudie s’il existe des changements dans les chromosomes (aneuploïdes) des spermatozoïdes. Une augmentation du nombre de spermatozoïdes comportant des altérations peut être responsable d’échecs d’implantation et d’avortements.

Criblage de microdélections du Chromosome Y:

Nous identifions à travers la technique du PCR des éventuelles délections dans différentes régions spécifiques du chromosome Y. Il est reconnu que l’absence de ces régions est responsable de certaines altérations dans la gamétogenèse.

• Détermination de l’indice de fragmentation de l’ADN spermatique (TUNEL):

Il est reconnu que les hommes infertiles détiennent une proportion majeure de spermatozoïdes comportant des cassures de l’ADN, et que cela peut avoir un impact négatif dans les résultats de reproduction assistée.

La technique que nous employons pour déterminer la fragmentation de l’ADN spermatique est le TUNEL ou Terminal dUTP Nick-End Labeling, qui consiste en la mesure des cassures existantes dans la chaîne de l’ADN, en comprenant les molécules marquées de fluorescence.

Questions et réponses


© Instituto Bernabeu. Espagne. | Alicante | Elche | Cartagena | Benidorm | +34 902 30 20 40 | | Mentions légales | Cookies policy

IBbiotech Fundación instituto bernabeu T†V EFQM SEP Sanidad excelente SEP Internacional

25th birthday of Instituto Bernabeu’s first IVF baby