Le Syndrome d'Asherman et la fertilité

Le Syndrome d'Asherman est un problème qui affecte l'utérus de la femme. Il s'agit de la formation et la persistance d'adhérences ou d'accolements entre les parois intérieures de celui-ci. Il est logique donc de penser qu'il pourra altérer la fonction utérine par excellence, la conception et la gestation d'un bébé.

Les causes les plus fréquentes d'apparition de ce Syndrome sont les agressions contre la cavité et une cicatrisation postérieure anormale. Des avortements et des curetages, des interventions utérines afin d'extirper des myomes ou des polypes, des infections, etc. sont les situations les plus fréquemment impliquées dans l'origine du Syndrome d'Asherman.

Les symptomes que la femme peut avoir vont de la diminution de la quantité des menstruations à l'absence de celles-ci, ainsi que des fausses-couches à répétition ou des problèmes de fertilité.

Afin d'émettre un diagnostic correct de ce qui se passe dans la cavité de l'endomètre, il est nécessaire de réaliser une étude détaillée qui inclut une entrevue complète avec la patiente, de manière à recueillir des informations sur les antécédents qui pourraient avoir causé des problèmes dans l'utérus. Nous nous baserons également sur les examens par l'imagerie : l'échographie transvaginale, l'hystéroscopie diagnostique et l'hystérosalpingographie.

L'échographie transvaginale est la visualisation de l'utérus à travers le vagin avec des ultra-sons. C'est l'échographie qui se réalise habituellement lors de la consultation chez le gynécologue. Dans les cas de suspicion de syndrome d'Asherman, l'évaluation de l'endomètre est indispensable à différents moments du cycle, étant donné qu'aux endroits où il y a des adhérences ou des synéchies, l'endomètre grossira de manière anormale. L'échographie 3D apportera des renseignements importants et écartera des pathologies associées.

C'est l'hystéroscopie diagnostique qui nous permet de voir clairement les adhérences, le degré d'endommagement de la cavité, la qualité de l'endomètre, la visualisation des ostiums tubaires ; elle permet également d'établir des possibilités de traitements réels et un pronostic adapté à la sévérité du cas. C'est une technique simple qui ne requiert pas d'anesthésie générale et qui permet d'accéder à l'intérieur de l'utérus, en utilisant du sérum physiologique de manière à observer leurs caractéristiques sur un moniteur de télévision. Pas d'hospitalisation nécessaire.

Asherman's Syndrome and fertility

L'Hystérosalpingographie fournit moins d'information que l'Hystéroscopie diagnostique, de sorte qu'il est possible d'éviter d'avoir à la réaliser.

Une fois que nous avons diagnostiqué un Syndrome d'Asherman, nous devons le situer dans le contexte clinique de la patiente. C'est-à-dire savoir si elle souhaite une grossesse et n'y parvient pas, s'il y a des fausses-couches à répétition ou des échecs d'implantations, ou uniquement une diminution de la quantité menstruelle. Nous pourrons ainsi décider quel sera le traitement à choisir.

Le traitement a été traditionnellement réalisé par hystéroscopie, en sectionnant les adhérences et en essayant qu'elles ne se reforment pas grâce à l'insertion de dispositifs intra-utérins.

Dernièrement, l'importance de la vascularisation utérine a été aussi prise en compte dans la croissance de l'endomètre ; c'est pourquoi si nous apportons une bonne irrigation subendométriale, nous améliorerons la régénération de l'endomètre et la muqueuse de la cavité.

Un schéma thérapeutique qui combine plusieurs facteurs clés pour la réussite du traitement du Syndrome d'Asherman a été récemment publié.

  • Evaluation de l'épaisseur de l'endomètre avant la réparation.
  • Hystéroscopie chirurgicale et résection des adhérences.
  • Contrôle laparoscopique de l'Adhesiolyse.
  • Prévention de nouvelles adhérences et cicatrisation avec ballon intra-utérin et insertion d'un DIU.
  • Contrôles échographiques évolutifs.
Asherman's Syndrome and fertility

Le pronostic que succès des traitements est variable et dépend du degré d'affection initial de la cavité de l'endomètre, raison pour laquelle il est nécessaire d'étudier chaque cas comme étant un cas unique afin d'établir quelles sont les possibilités qui se présentent à nous pour obtenir notre objectif.

A l'institut Bernabeu, nous offrons aux couples qui ont des problèmes d'infertilité, des solutions individualisées en nous appuyant sur notre propre expérience, en profitant du potentiel des technologies et des moyens dont nous disposons et en tenant compte des dernières résultats de traitements efficaces.

Pour cela, au sein de l'Unité traitant l'Échec de l'Implantation de l'Institut Bernabeu, nous mettons à disposition des couples auxquels le Syndrome d'Asherman a été diagnostiqué une évaluation détaillée de leur cas, en déterminant un pronostic réaliste du traitement et en offrant un conseil adéquat sur leur reproduction.


© Instituto Bernabeu. Espagne. | Alicante | Elche | Cartagena | Benidorm | +34 902 30 20 40 | | Mentions légales | Cookies policy

IBbiotech Fundación instituto bernabeu sello ISO EFQM

25th birthday of Instituto Bernabeu’s first IVF baby