La Fécondation In Vitro FIV

Descarga Flash Player para ver este archivo.

La fécondation In Vitro nous permet d’obtenir des taux de réussite supérieurs que la conception naturelle. Dans plusieurs cas ils dépassent les 60% par tentative.

En Espagne, ce traitement est régulé par une législation qui oblige le couple à formaliser un consentement informatif qui nous autorise à porter le traitement à terme et à réaliser les analyses qui permettent d’écarter la présence de maladies graves pour la santé du futur enfant (Syphilis, hépatites variées, virus du SIDA).

Un cycle de FIV comporte plusieurs étapes:

  1. Etude et préparation du couple.
  2. Stimulation ovarienne.
  3. Récolte des ovocytes.
  4. Fertilisation en Laboratoire: culture des ovocytes, spermatozoïdes et embryons.
  5. Transfert des embryons chez la mère.

1. Etude et préparation du couple

Il a pour but d’assurer que le cycle FIV est la décision correcte pour solutionner leur problème d’infertilité, et que le couple se trouve dans de bonnes conditions physiques et psychologiques pour le commencer. Dans le cas contraire, on oriente les patients vers d’autres traitements.

2. La Stimulation Ovarienne

Par maximiser les probabilités de grossesses, nous avons besoin de récolter plus d’un ovocyte, qui est en général ce que produit la femme chaque mois. Pour stimuler la production de plusieurs ovocytes et garantir leur bonne qualité, nous administrons à la patiente une combinaison de médicaments dont l’effet se contrôle par des échographies vaginales et des analyses sanguines régulières.

La procédure entière dure, selon les cas, entre 8 et 12 jours environ. Si la réponse ovarienne est déficiente ou exagérée, le traitement peut s’interrompre.

3. La Récolte des Ovocytes

Quand les ovocytes atteignent leur maturité, nous les recueillons à l’aide d’une échographie vaginale sous anesthésie locale et sédation douce, de forme tout à fait indolore. La procédure dure seulement 15 minutes et ne requiert pas d’intervention chirurgicale, ni d’intégration hospitalière, ni de points de suture ou d’anesthésie générale.

4. La Fertilisation en Laboratoire

Insémination

Les ovocytes recueillis sont amenés au laboratoire de FIV, où ils sont soumis à une préparation pour être inséminés. Parallèlement, le sperme est activé pour améliorer et augmenter sa capacité fécondatrice. Ovocytes et spermatozoides s’unissent, pendant plusieurs heures, dans une incubatrice qui leur fournit les conditions idéales pour leur fertilisation et développement. Nous ne saurons le nombre d’ovocytes fertilisés que le jour suivant, mais le taux de fertilisation étant de 60%, nous avons coutume d’obtenir plusieurs embryons.

5. Le Transfert des Embryons

La phase de culture embryonnaire peut se prolonger de 2 à 5 jours. Cela nous permet d’observer le développement des embryons jusqu’à la sélection adéquate des meilleurs d’entre eux, en laissant la nature abandonner ceux qui sont plus faibles. En général, on peut dire que dans une culture longue les embryons obtenus sont moins nombreux mais de meilleure qualité que dans un cycle court.

Le taux d’implantation, c’est-à-dire le pourcentage d’embryons qui prennent nid, se situe parfois entre 40 et 50%, c’est pourquoi nous proposons souvent de n’en transférer qu’un pour éviter les grossesses multiples, et de congeler les embryons restants. Les embryons sont déposés dans l’utérus selon une procédure rapide, commode et indolore, suivie par un temps de repos.

Congélation des Embryons

S’il existe d’autres embryons de qualité, ils seront cryoconservés, c’est-à-dire congelés afin de permettre des transferts futurs s’il n’y a pas eu grossesse à l’issue du premier transfert, ou de permettre au couple d’avoir un nouvel enfant si le premier cycle fut couronné de succès, sans avoir besoin de reprendre à zéro un nouveau cycle de FIV. Le taux de grossesse après cryoconservation atteint 40%.

Le fait de recevoir des embryons ne signifie pas être enceinte. Malheureusement, le taux d’implantation dans l’espèce humaine n’est pas très haut et tous les transferts n’impliquent pas automatiquement grossesse. Dans la majorité des cas, il nous sera impossible de savoir pourquoi les embryons n’ont pas accroché, puisque dans la nature même les embryons qui ne prennent pas nid sont nombreux. Il existe actuellement plusieurs lignes de traitements qui cherchent à étudier cette situation.

Nous ne recherchons pas les grossesses multiples, mais un taux optimal de réussite. Cependant, un seul embryon ne prenant pas toujours nid, nous transférons souvent deux embryons ou plus. Transférer plusieurs embryons ne représente donc pas un avantage mais bien un risque de grossesse multiple.

La Grossesse

Une fois obtenue la grossesse, elle peut évoluer en toute normalité, sans exiger de contrôles particuliers à part la vigilance habituelle que l’on accorde à des grossesses très désirées. D’autre part, la fréquence des avortements, malformations, etc., est la même que dans la population générale.

Si à l’issue du traitement la grossesse n’est pas obtenue, le Comité de Reproduction, composé par l’équipe responsable du cas, effectuera une nouvelle évaluation pour se mettre d’accord sur les prochaines étapes à suivre. Ils réaliseront un entretien personnel avec les membres du couple.

Ces informations peuvent subir des modifications dues aux incessantes évolutions juridiques et médicales de la Médecine de la Reproduction, et pour les particularités propres à chaque cas. Notez bien que nous tous, médecins, Biologistes, personnel infirmer, de laboratoire et de l’administration, nous unissons tous nos efforts pour aider le couple à atteindre ce qui est alors notre objectif commun: avoir un enfant.

Voir la vidéo

Questions et réponses


© Instituto Bernabeu. Espagne. | Alicante | Elche | Cartagena | Benidorm | +34 902 30 20 40 | | Mentions légales | Cookies policy

IBbiotech Fundación instituto bernabeu T†V EFQM SEP Sanidad excelente SEP Internacional

25th birthday of Instituto Bernabeu’s first IVF baby